GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: la police antiémeute a chargé les manifestants prodémocratie dans le quartier de Kwun Tong (journaliste AFP)
    • Spatial: le vaisseau «Soyouz» avec le premier robot humanoïde russe à son bord ne parvient pas à s'arrimer à l'ISS
    Economie

    La crise de la livre turque contamine les pays émergents

    media Un homme regarde le tableau dans un bureau de change à Istanbul, le 13 août 2018. REUTERS/Osman Orsal

    En Turquie, la monnaie se portait un peu mieux ce mardi 14 août, mais la crise de la livre turque s'est propagée à d'autres pays émergents : l'Afrique du Sud, le Brésil, la Russie et surtout l'Inde et l'Argentine, ont vu leur monnaie plonger. La caractéristique de tous ces pays : leur dépendance aux marchés financiers et en particulier au dollar.

    La crise de la livre turque contamine les pays émergents qui ont un point commun : ils dépensent plus de dollars qu'ils n'en gagnent pour financer leur croissance. « Ces pays sont un peu victimes de leur succès, explique Pierre Schoeffler, conseil en investissement. Au fur et à mesure qu'ils se développent, il y a une classe moyenne qui apparaît et elle a une capacité d'achat qui se fait essentiellement par l'importation de produits extérieurs et donc la balance courante de ces pays est de plus en plus déficitaire. »

    Dollar plus rare

    A part la Chine et les pays pétroliers du Moyen-Orient, excédentaires en devises, les pays émergents paient en outre de plus en plus cher leur dollar. L'Inde pour ses achats de pétrole, le Brésil, la Russie et l'Afrique du Sud pour leurs biens d'équipement. « Depuis deux ans, poursuit Pierre Schoeffler, la Federal Reserve (la banque centrale américaine ou FED) restreint la liquidité dollar et augmente les taux d'intérêt donc il y a de moins en moins de dollars en circulation dans le monde et donc chaque dollar est plus difficile à emprunter. Les pays qui ont besoin de cette liquidité dollar se retrouvent donc dans des situations délicates, en particulier ceux qui sont les plus fragiles c'est-à-dire ceux qui offrent les risques les plus importants pour les emprunteurs. »

    Des pays plus risqués que d’autres

    Parmi ces pays risqués, l'Argentine, considérée comme très mal gérée par les investisseurs, ce qui explique la chute continue de la monnaie argentine, le peso, depuis le début de l’année. S’agissant des autres pays émergents, les investisseurs devraient vite « trier le bon grain de l’ivraie » et après un mouvement de défiance « moutonnier » vis-à-vis des monnaies de l’ensemble de ces pays, la situation devrait s’améliorer notamment au Brésil, estime Pierre Schoeffler, pour la monnaie nationale, le real.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.