GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le président français Emmanuel Macron indique vouloir une relance de l'Europe pour éviter un «chaos» mondial
    • «Gilets jaunes»: le Premier ministre, Edouard Philippe, sera au 20h de France 2 dimanche soir (Matignon)
    • Journée mondiale des pauvres: le pape dénonce le «vacarme de quelques riches» qui éteint les cris des plus démunis
    • Egypte: des dizaines de défenseurs des droits humains sont détenus dans des lieux inconnus (Human Rights Watch)
    • Israël: Netanyahu estime que des élections anticipées seraient une «erreur»
    • Mouvement des «gilets jaunes» en France: plus de 400 personnes blessées, dont 14 gravement selon Castaner (RTL)
    Europe

    Rencontre entre Merkel et Poutine pour évoquer le gazoduc Nord Stream 2

    media La chancelière allemande Angela Merkel et le président russe Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse avant leur rencontre au château de Meseberg, résidence du gouvernement allemand située à 70 km au nord de Berlin, le 18 août 2018. REUTERS/Axel Schmidt

    Angela Merkel reçoit Vladimir Poutine ce samedi 18 août près de Berlin. Au menu des discussions devraient figurer la situation en Ukraine et en Syrie, mais aussi le gazoduc Nord Stream 2. Deux nouveaux tuyaux sous la Baltique voulus autant par l'Allemagne que par la Russie, mais qui rencontrent de plus en plus d'oppositions en Europe et aux Etats-Unis. La chancelière allemande pourrait donc proposer un compromis au président russe dans ce dossier gazier.

    Comment rendre Nord Stream 2 acceptable aux yeux des Européens et de l'administration américaine ? Angela Merkel a durci le ton vis-à-vis de Vladimir Poutine depuis l'annexion de la Crimée, mais elle ne peut pas se priver de ce nouvel approvisionnement gazier russe sous la Baltique : l'Allemagne doit s'éloigner du charbon.

    Le président américain Donald Trump avait donc beau jeu au sommet de l'Otan d'accuser la chancelière allemande d'être de ce fait « prisonnière » de la Russie. Nord Stream 2 est dans le collimateur des Etats-Unis, qui ont voté des sanctions contre les entreprises européennes qui participeraient à ce chantier russe.

    Opposition européenne

    En Europe, la Commission de Bruxelles n'est pas favorable au projet, la Pologne y est farouchement opposée. Ces obstacles sont plus politiques que techniques : Nord Stream a obtenu ses permis de construction en Allemagne, en Finlande et en Suède. Seul le Danemark impose un changement de tracé.

    Angela Merkel pourrait donc proposer un compromis à Vladimir Poutine : que Nord Stream 2 n'assèche pas totalement le transit à travers l'Ukraine, mais qu'il lui garantisse au moins 70 millards de m³, estime Thierry Bros, un expert du secteur, ce qui de facto forcerait le consortium à renoncer à l'un des deux nouveaux tuyaux de Nord Stream 2.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.