GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Air France et British Airways annoncent l'arrêt de leurs liaisons vers Téhéran

    media Alors que la liaison avec Téhéran avait repris en 2016, les vols sont de nouveau suspendus, faute de rentabilité selon la compagnie française qui pointe les sanctions américaines. Stephane de Sakutin/AFP

    Air France stoppe ses vols vers Téhéran à compter du 18 septembre, a annoncé ce jeudi 23 août la direction de la compagnie aérienne française. Une décision semblable vient d'être prise par sa concurrente britannique, British Airways. Air France justifie son choix par la faible rentabilité commerciale de la liaison Paris-Téhéran.

    La liaison Air France vers Téhéran avait repris à l'été 2016 avec la levée des sanctions internationales contre le régime iranien. Seulement deux ans plus tard, la voilà de nouveau suspendue. Elle n'était plus rentable, explique la compagnie aérienne, du fait des nouvelles sanctions américaines contre l'Iran.

    Le contexte est certes peu propice aux voyages d'affaires, avec l'abandon du marché iranien annoncé par plusieurs grandes sociétés françaises, dont Total et PSA.

    Air France avait déjà réduit au minimum les vols Paris-Téhéran cet été, en les confiant à sa compagnie à bas coût Joon. Elle n'assurait plus qu'une liaison hebdomadaire, contre trois auparavant.

    British Airways et KLM boycottent également Téhéran

    KLM, la compagnie néerlandaise alliée à Air France, avait déjà jeté l'éponge début juillet, avec l'arrêt des vols Amsterdam-Téhéran programmé pour le 24 septembre.

    Air France annonce sa décision quelques minutes après British Airways. La compagnie britannique suspendra ses liaisons Londres-Téhéran le 23 septembre.

    Parmi les grandes compagnies européennes, seuls le transporteur allemand Lufthansa et son concurrent italien Alitalia assurent encore des vols vers Téhéran.

    Un coup dur pour l'Iran

    La décison des deux compagnies aériennes intervient après le départ de nombreuses entreprises européennes, notamment le groupe pétrolier français Total ou le constructeur automobile Peugeot, du pays. Air France et British Airways avaient repris leurs vols vers Téhéran après l'accord nucléaire de 2015 entre Téhéran et les grandes puissances, rapporte notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi.

    L'arrêt des vols des compagnies aériennes occidentales aura en tout cas un effet direct sur le tourisme en Iran. Avec l'accord nucléaire, les touristes occidentaux avaient commencé à revenir en Iran, même si le nombre des touristes européens restaient encore faible.

    Les sanctions américaines ont également fait baisser le nombre de touristes iraniens se rendant à l'étranger. En effet, la monnaie iranienne a perdu environ 70% de sa valeur par rapport au dollar et les voyages à l'étranger sont devenus trop chers pour de nombreux Iraniens. De même, cela va affecter des millions d'Iraniens vivant à l'étranger qui avaient l'habitude de se rendre en Iran pour visiter leurs familles.

    Je voudrais que la situation en Iran change et redevienne à ce qu'elle était autrefois. Je soutiens fortement ces sanctions et je voudrais effectivement qu'elles continuent.

    [Reportage] La communauté iranienne de Paris face aux sanctions économiques 24/08/2018 - par Stéphane Lagarde Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.