GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Guerre commerciale: nouvelles taxes réciproques entre la Chine et les Etats-Unis

    media La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis franchit une nouvelle étape avec de nouveaux droits de douane. REUTERS/Jason Lee

    Dans leur guerre commerciale, les Etats-Unis et la Chine se rendent coup pour coup. Ce jeudi 23 août, de nouveaux droits de douane réciproques sur des centaines de produits supplémentaires entrent en vigueur. Même si le contact diplomatique n’est pas rompu puisque des pourparlers sont en cours en ce moment même entre Pékin et Washington, l’escalade continue.

    Depuis le début du mois de juillet, les Etats-Unis surtaxaient déjà 34 milliards de dollars de produits chinois, à hauteur de 25%. L’administration Trump ajoute une deuxième tranche de 16 milliards. Ce qui fait donc pour l’instant un total de 50. Mais le président américain a déjà dit qu’il pourrait aller jusqu’à 200 milliards de dollars d’importations chinoises, des produits électroniques notamment.

    Œil pour œil, dent pour dent : en représailles, Pékin annonce des droits de douane sur 16 nouveaux milliards de dollars de produits américains. Cette escalade tarifaire inquiète les industriels américains qui fabriquent leurs produits en Chine mais aussi les économistes. Ils craignent une hausse des prix et l’effondrement de leurs ventes.

    Côté chinois, l’impact sur les exportations est faible. L’excédent commercial avec les Etats-Unis n’a reculé que très légèrement en juillet par rapport au mois de juin, il est encore de plus de 28 milliards de dollars. Un conflit qui s’envenime et qui touche les places boursières chinoises. Elles ont perdu la deuxième place mondiale au profit du Japon, une place que la Chine occupait depuis 2014.

    Pour tenter de désamorcer le conflit commercial qui oppose Washington à Pékin, un émissaire chinois est actuellement en visite aux Etats-Unis. On ne sait pas encore ce qu'il ressort de ces discussions. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles ont lieu dans un contexte d'extrême tension.

    Pommes de discorde

    Les conséquences en Chine auprès des consommateurs et des importateurs se font déjà sentir, rapporte notre correspondante à Shanghai, Angélique Forget. Les Chinois raffolent des pommes américaines bien rouges et bien rondes. Mais depuis un mois, elles coûtent de plus en plus cher à Yan Lei, un importateur de Shanghai. « Ça, ce sont des pommes des Etats-Unis. Avant on les achetait 38 euros les cartons, et maintenant, c'est 75 euros. »

    Si les prix ont augmenté, c'est parce que Pékin a imposé une hausse des taxes de 25% sur toutes les pommes américaines. Une mesure, prise en réponse à la hausse des tarifs douaniers imposés aux produits chinois par les Etats-Unis. Résultat, les importateurs en achètent de moins en moins. « On n'importera plus ces produits parce que le prix est trop élevé ! Personne ne peut accepter de payer ces prix-là. »

    Zhang Shilei, venu acheter quelques fruits sur le marché de Shanghai, se moque bien de l'augmentation des taxes. Lui est radical, il ne faut plus rien acheter aux Américains. « Nous les Chinois, nous sommes patriotes, les Américains ont augmenté leur taxes, alors nous allons les boycotter. »

    Depuis le début de la guerre commerciale, Pékin a imposé en représailles, des taxes sur plus de 200 milliards de dollars d'importations américaines.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.