GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Sous la houlette du Canada, plusieurs pays vont s'atteler à la réforme de l'OMC

    media Le directeur général Roberto Azevedo lors de la 11e conférence ministérielle de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) REUTERS/Marcos Brindicci

    Vivement critiquée par le président américain Donald Trump qui menace de s'en retirer, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) doit se réformer. L'idée fait désormais son chemin. Lors de la réunion des ministres du Commerce du G20 en Argentine vendredi 14 septembre, le Canada a décidé de s'atteler à cette lourde tâche.

    Les dirigeants des Etats-Unis, de l'Union européenne, de plusieurs pays émergents, et même le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le Brésilien Roberto Azevedo, s'accordent sur la nécessité de réformer l'organisation onusienne.

    Créée il y a 23 ans, cette institution a beaucoup perdu de son influence au cours des dernières années, davantage marquées par le repli protectionniste pour faire face à la crise. L'acharnement de Donald Trump contre l'OMC, accusée de favoriser exagérément la Chine, a accéléré le processus. Le Canada a donc annoncé qu'il travaillait à un projet destiné à surmonter les difficultés actuelles de l'OMC et même à la faire progresser.

    Vaste chantier

    Or, au sein de l'organisation, les 164 membres disposent d'un droit de veto égal alors que leurs intérêts divergent bien souvent. Un petit groupe de ministres du Commerce se réunira pourtant à Ottawa, la capitale canadienne, les 24 et 25 octobre, pour lancer le chantier de la réforme.

    Des pays aussi divers que le Brésil, le Japon, le Kenya, les Etats membres de l'Union européenne et la Suisse en feront partie. Une œuvre périlleuse et de longue haleine commence.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.