GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Affaire Jamal Kashoggi: Bruno Le Maire déclare annuler sa visite à la conférence économique de Ryad
    • Aude: l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 126 communes touchées par les inondations (Journal officiel)
    Amériques

    Importations: Washington devrait imposer de nouvelles taxes à la Chine

    media Le président américain Donald Trump, le 12 septembre 2018 à la Maison Blanche. REUTERS/Carlos Barria

    Nouvelle escalade dans la « guerre commerciale ». En fin de semaine, l'administration américaine avait prévenu que le président Donald Trump était prêt à prendre de nouvelles mesures contre Pékin. Plusieurs sources l'ont confirmé samedi 15 septembre 2018. Il s’agirait finalement d'une salve de taxes douanières de l'ordre de 10%, mais sur 200 milliards de dollars d’importations chinoises et concernant des produits de grande consommation.

    Conforté par ses passages en force lors de négociations avec le Mexique ou la Corée du Sud, Donald Trump maintient sa stratégie agressive contre la Chine. Il pourrait annoncer, dans les jours qui viennent selon plusieurs médias - Washington Post, Wall Street Journal -, de nouveaux droits de douane.

    Alors que de récents échanges entre Washington et Pékin avait laissé entrevoir un apaisement dans la relation entre les deux géants économiques, la « hache de guerre commerciale » semble donc, en fait, loin d’être enterrée, constate notre correspondant aux Etats-Unis, Grégoire Pourtier.

    Le pari est risqué pour Donald Trump. Car si le président américain peut bander les muscles face à la plupart de ses partenaires, le géant asiatique qu'est la Chine constitue un adversaire d’une autre dimension.

    Maintenir la pression sans pour autant rompre le dialogue

    Certaines entreprises américaines implantées en Chine commencent à ressentir les conséquences de la situation tendue entre les deux pays, et bientôt, ce seront les consommateurs aux Etats-Unis qui devraient avoir à assumer une hausse des prix sur de nombreux produits du quotidien.

    Alors, cette stratégie agressive n’est-elle pour Donald Trump qu’une posture avant de nouvelles négociations ? Après des mots très durs contre l’Europe ou le Mexique par exemple, il s’était ensuite contenté d’effets d’annonce et de quelques photos pour faire croire qu’il avait obtenu ce qu’il cherchait.

    Et puis, si elle porte - certes - sur 200 milliards de dollars de produits chinois, la taxe prévue cette fois-ci ne serait que de 10%, comme pour l'aluminium. Alors que plus tôt dans l’année, ce sont 25% qui ont été imposés à l’acier et à 50 milliards de marchandises « made in China ». Une manière de maintenir la pression sans rompre le dialogue.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.