GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Elections municipales et régionales en Pologne: premier test pour les conservateurs depuis 2015
    • Justice: le tueur en série Michel Fourniret confronté ce vendredi chez le juge à son ex-épouse (avocat)
    • Afghanistan: l'attaque des talibans n'aura pas d'effet sur la situation dans la province de Kandahar (Jim Mattis)
    Economie

    Alena: le Mexique prêt à un accord bilatéral avec le Canada

    media Le nouveau président du Mexique, Andres Manuel Lopez Obrador, s'adresse à ses partisans, à Mexico, le 2 juillet 2018. REUTERS / Alexandre Meneghini

    Le Mexique est prêt à négocier un accord bilatéral avec le Canada comme avec les Etats-Unis, si les négociations sur la nouvelle zone de libre-échange entre les trois pays, Mexique, Etats-Unis et Canada n'aboutissaient pas. Le désaccord persistant entre les États-Unis et le Canada sur la renégociation de l'Alena (accord de libre-échange nord-américain) contraint le futur président mexicain Lopez Obrador à s’adapter.

    Le nouveau président mexicain, élu en juillet et qui prendra ses fonctions le 1er décembre prochain, est résolument favorable à cette vaste zone de libre-échange que constituent depuis 1994 le Canada, les États-Unis et le Mexique.

    Mais l'Alena, remis en cause par le président américain Donald Trump, fait actuellement l'objet d'une renégociation. Le Mexique et les Etats-Unis sont déjà parvenus à un compromis au mois d'août. Mais les discussions achoppent entre les États-Unis et le Canada qui ne parviennent toujours pas à se mettre d'accord, notamment sur les questions agricoles.

    Le président Lopez Obrador se tient donc prêt à entériner l'accord avec les Etats-Unis, et, faute de mieux, à obtenir un accord similaire, mais bilatéral, avec le Canada. Pour s'entendre avec les Etats-Unis sur le problème crucial des migrations, le président élu mexicain s'est engagé à inciter les candidats au départ à rester au Mexique en lançant un plan de développement économique à la frontière entre les deux pays, et ce, à partir du 1er janvier.   

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.