GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Crise en Argentine: le FMI accorde une rallonge de 7 milliards de dollars

    media La présidente du FMI, Christine Lagarde, en compagnie du nouveau ministre des Finances argentin, Nicolas Dujovne, le 26 septembre 2018. REUTERS

    Secouée par une crise économique et sociale, l'Argentine a obtenu du Fonds monétaire international une rallonge de 7 milliards de dollars. Le prêt passe donc de 50 à 57 milliards de dollars et le calendrier des versements est accéléré. Après la mise à l'écart du gouverneur de la Banque centrale, Buenos Aires veut sortir de la zone de turbulences.

    La décision du FMI d'accorder une rallonge de 7 milliards de dollars à l'Argentine a plusieurs objectifs : réduire le déficit budgétaire du pays et restaurer la confiance des marchés, alors que le pouvoir d'achat a fortement baissé ces derniers mois.

    « L'objectif central de l'Argentine, et c'est aussi la priorité pour le FMI, est de protéger les plus vulnérables durant cette période de transition économique que traverse le pays », a déclaré la directrice générale du FMI, Christine Lagarde.

    Nouveau régime monétaire

    Cette vision est partagée par le nouveau gouverneur de la Banque centrale argentine. Guido Sandleris veut s'attaquer à l'inflation et à la chute du peso, la monnaie nationale, face au dollar. « Nous croyons que ce nouveau régime monétaire nous permettra de réduire l'inflation et de retrouver ainsi la stabilité des prix et la prévisibilité dont l'Argentine a tant besoin », explique-t-il.

    Le prochain défi du gouvernement de Mauricio Macri sera de faire adopter le budget 2019 au Congrès, à la fin de l'année. Le programme d'austérité réclamé par le FMI est critiqué par l'opposition et par beaucoup d'Argentins. En témoigne la grève générale, très suivie ce 25 septembre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.