GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Amazonie: Emmanuel Macron appelle à «une mobilisation de toutes les puissances»
    • G7: «Les tensions commerciales sont mauvaises pour tout le monde», prévient Emmanuel Macron
    • G7: Emmanuel Macron appelle les anti-G7 «au calme» et les invite «à résoudre les problèmes ensemble»
    • L'Union européenne ripostera si les Etats-Unis taxent le vin français, annonce Donald Tusk, le président du Conseil européen
    • Un accord UE-Mercosur est «difficilement» imaginable quand l'Amazonie brûle, avertit Donald Tusk (UE)
    • G7: Donald Trump est arrivé en France pour participer au sommet
    • Hong Kong: la police antiémeute a chargé les manifestants prodémocratie dans le quartier de Kwun Tong (journaliste AFP)
    • Spatial: le vaisseau «Soyouz» avec le premier robot humanoïde russe à son bord ne parvient pas à s'arrimer à l'ISS
    Economie

    France: la banque suisse UBS devant la justice pour démarchage illicite

    media Une photo de la devanture du siège de la banque UBS et de ses employés à Zurich en Suisse. REUTERS/Arnd Wiegmann

    C’est ce lundi 8 octobre que s'ouvre à Paris le procès du groupe suisse UBS. La plus puissante des banques helvètes est accusée d’avoir organisé un vaste système de fraude fiscale en France. Dans le viseur de la justice, la maison mère d’UBS, mais également sa filiale française et plusieurs dirigeants de la banque.

    UBS est poursuivie pour démarchage illicite et blanchiment aggravé de fraude fiscale. Concrètement, la banque est accusée d’avoir démarché une riche clientèle en France, pour l'inciter à ouvrir des comptes non déclarés en Suisse, afin d'échapper à l'impôt. 

    Des industriels, des célébrités ou bien encore des sportifs ont, ainsi, été repérés dans des réceptions ou des rencontres sportives, par des commerciaux d'UBS, pour transférer leurs avoirs.

    Entre 2004 et 2012, près de quarante mille clients fortunés aux profils très divers ont été contactés, par des agents d'UBS, qui, plus est,  ne disposaient pas de licence bancaire pour opérer en France.

    Pour masquer les mouvements de capitaux illicites entre les deux pays, la banque avait mis en place une double comptabilité. Entre 12 et 23 milliards d’euros auraient, ainsi, échappé à l’administration fiscale française. Le groupe suisse UBS risque une lourde amende : la moitié du montant global des valeurs dissimulées au fisc français.

     

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.