GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    La disparition du journaliste saoudien touche les milieux d'affaires occidentaux

    media Le journaliste Jamal Khashoggi travaillait notamment pour le Washington Post et sa disparition a déclenché une vague d'indignation. OZAN KOSE / AFP

    Le sort de l’opposant saoudien Jamal Khashoggi commence à ternir l’image de l’Arabie saoudite auprès des milieux d’affaires occidentaux. Même si pour le moment ils ne s’expriment pas publiquement, nombre d'hommes d'affaires pourraient prendre leurs distances avec le régime saoudien, estime le milliardaire britannique Richard Branson.

    A ce jour, Richard Branson est le seul à avoir exprimé une position ferme. Il a annoncé le gel de sa participation dans deux projets touristiques en Arabie saoudite. En attendant la fin de l’enquête sur la disparition du journaliste saoudien, il suspend également les discussions avec le fonds souverain d’investissement saoudien concernant une éventuelle participation dans ses deux compagnies spatiales.

    D'autres prises de distance

    Selon le milliardaire britannique, d’autres hommes d’affaires vont prendre leurs distances avec le régime saoudien si le rôle des autorités de Riyad est avéré dans la disparition de Jamal Khashoggi. Pour l’instant les milieux d’affaires aux Etats-Unis qui ont des relations avec l’Arabie saoudite gardent le silence, souligne The Guardian. Le quotidien britannique a mené une enquête auprès des sociétés américaines qui montre qu’elles n’osent pas formuler des critiques ouvertes car les enjeux économiques sont énormes.

    Milliards de dollars

    L’Arabie saoudite a injecté des milliards de dollars dans les entreprises américaines, surtout celles de hautes technologies. Les dirigeants économiques ne se montrent pas prêt non plus à boycotter le surnommé « Davos au désert », un grand événement d'investissements qui se tient à Ryad la semaine prochaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.