GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Donald Trump renonce à accueillir le G7 2020 dans son golf en Floride
    Economie

    France: Le Maire en colère contre Ford sur la question du site de Blanquefort

    media Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire. Brendan Smialowski / AFP

    Le groupe automobile américain Ford, qui souhaite fermer le site de boites de vitesses de Blanquefort dans le sud-ouest, a fait savoir qu'il n'était pas disposé à attendre que le possible repreneur Punch soit prêt à reprendre l'usine. A l'issue d'une réunion lundi avec les élus locaux et les représentants des salariés, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a manifesté sa colère.

    « J'ai eu le président de Ford vendredi dernier au téléphone et le président m'a annoncé qu'entre une reprise du site par Punch et la fermeture de l'usine, l'option privilégiée par Ford était la fermeture de l'usine. Je suis évidemment en désaccord total avec ce choix », a déclaré Bruno Le Maire à Bordeaux, à l'issue d'une réunion avec des élus locaux et des représentants des quelque 850 salariés.

    Bruno Le maire a même précisé qu'il avait pris contact avec le président de Ford et de hauts responsables du gouvernement américain afin que le constructeur ne mette pas simplement la clef sous la porte, sans délais, alors que 850 emplois sont en jeu. En effet, Ford refuse de prendre des engagements de commandes jusqu'en 2021 afin d'assurer la transition avec le repreneur Punch, pourtant jugé sérieux par le ministre de l'Economie.

    « Le repreneur Punch est solide, crédible. Il reste encore de préciser son plan de charge synonyme de production qu’il peut installer sur le site de Blanquefort. Je suis convaincu que d’ici quelques années nous pouvons retrouver sur le site de Blanquefort, un beau site industriel moderne, compétitif, avec des emplois qui vont avec. »

    L'Etat et les collectivités locales sont prêts pour leur part à aider financièrement cette reprise.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.