GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    France: les dégâts des inondations dans l’Aude estimés à 200 millions d'euros

    media La petite commune de Villalier (1.000 habitants), au nord-est de Carcassonne, est l'une des plus touchées par les crues, avec un bilan de deux personnes décédées. REUTERS/Jean-Paul Pelissier

    Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a chiffré dimanche à environ 200 millions d'euros les dégâts matériels des inondations meurtrières dans l'Aude. Le président Emmanuel Macron a prévu de se rendre lundi dans le département pour rencontrer les familles de victimes, les maires des communes touchées ainsi que les forces de secours. Les inondations dans la nuit du 14 au 15 octobre ont causé la mort de 14 personnes, en blessant plus de 70 et faisant des centaines de sinistrés.

    Emmanuel Macron arrive ce lundi dans l'Aude avec une estimation des dégâts. Selon son ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, le bilan comptable des inondations s'élève à 200 millions d'euros.

    Maisons endommagées, véhicules emportés par les flots, des centaines de personnes ont été sinistrées. 600 d'entre elles ont reçu vendredi un premier chèque d'aide grâce à des fonds débloqués par l'Etat et le département.

    Le Conseil départemental de l'Aude doit d'ailleurs voter ce lundi une enveloppe de 37 millions d'euros de crédits pour aider les sinistrés. Et la région d'Occitanie proposera rapidement un plan d'investissement de 25 millions d'euros.

    Cent vingt-six communes de l'Aude se sont vues reconnaître l'état de catastrophe naturelle, ce qui devrait accélérer les remboursements de la part des assurances.

    L'Etat va aussi veiller à aider les agriculteurs, car les vignobles ont été dévastés par les pluies torrentielles, ainsi que les zones maraîchères et plusieurs élevages porcins.

    Macron attendu sur le terrain

    Emmanuel Macron doit rencontrer les familles des victimes et les maires des communes touchées par les crues.

    Le président de la République va se rendre d'abord à Villalier, une petite commune d'un millier d'habitants près de Carcassonne, l'une des plus touchées par les inondations et où 2 personnes sont mortes lundi dernier. Puis le président devrait aller à la rencontre des habitants et constater les dégâts dans une rue de Villalier où toute une portion de la chaussée s'est effondrée sous la force des eaux.

    Emmanuel Macron devrait ensuite rejoindre la ville de Trèbes, à 20 km de là, où 6 personnes sont mortes. Il doit y déjeuner avec des représentants de toute la chaîne de secours, des forces de l'ordre et des pompiers aux organisations d'aide aux sinistrés et au Samu. Le président de la République doit leur adresser un discours avant de regagner Paris. Les élus locaux attendent un geste fort de la part du chef de l'Etat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.