GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    Economie

    Les Français craignent pour leur pouvoir d'achat

    media Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, au Palais de l'Elysée, le 10 octobre 2018. REUTERS/Philippe Wojazer

    En France, la hausse du pouvoir d'achat, c'était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Mais 2 ans après, la déception est au rendez-vous. Près des trois quarts des Français pensent que c'est tout le contraire, selon un sondage IFOP paru ce dimanche matin. Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics se veut rassurant dans le Journal du Dimanche (JDD). Selon lui, « la preuve » de la hausse du pouvoir d'achat sera « visible ces jours-ci sur les feuilles de paie et les comptes en banque ».

    La baisse de la taxe d'habitation, la suppression des cotisations chômage et maladie pour les entreprises, la hausse des minimas sociaux devraient bientôt porter leurs fruits, promet ce dimanche matin le ministre de l'Action et des Comptes publics dans le JDD.

    Mais les Français voient surtout les mesures du gouvernement qui pèsent sur leur portefeuille : il y a la hausse des taxes sur les carburants, cette année et l'année prochaine, qui, justifie Gérald Darmanin, sert à « taxer la pollution ».

    Dans les faits, en un an, le prix du gazole est passé de 1,15 € le litre, à 1,50 €. Certes le cours du baril de pétrole a augmenté, mais plus de la moitié du prix de l'essence va dans la poche de l'Etat.

    Pour calmer la grogne, le gouvernement propose une prime à la conversion écologique pour ceux qui veulent changer de voiture. Cette prime qui devrait concerner 300 000 personnes d'ici la fin de l'année.

    Autre sujet d'inquiétude : la mise en place de l'impôt à la source. Dès janvier 2019, l'impôt sur le revenu sera prélevé directement sur la feuille de paie. Les salariés craignent cette baisse immédiate de leur salaire.

    Et c'est sans compter la hausse controversée de la CSG, la contribution sociale généralisée, qui pèse tout particulièrement sur les retraités.

    (Re) lire : France: le projet de budget 2019 arrive devant les parlementaires

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.