GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: le déficit budgétaire se creuse de 10,8 milliards d'euros en septembre

    media Les ministres des Finances Bruno Le Maire et des Comptes publics Gérald Darmanin quittent l'Elysée après le Conseil des ministres destiné au budget 2019, à Paris, le 24 septembre 2018. REUTERS/Christian Hartmann

    Le déficit budgétaire de l'État français s'est creusé à la fin du mois de septembre. Selon le ministère de l'Action et des Comptes publics, le déficit est en hausse de 10,8 milliards d'euros par rapport à la même date en 2017. Il a atteint 87,1 milliards d'euros contre 76,3 milliards d'euros précédemment.

    Cette hausse du déficit budgétaire de l'État est essentiellement due à une baisse des recettes fiscales. Elles ont diminué d'un peu plus de 6 milliards d'euros.

    Deux raisons à cela : la mise en place progressive de l'exonération de la taxe d'habitation pour une partie des contribuables et la transformation de l'ISF, l'impôt sur la fortune, en IFI, impôt sur la fortune immobilière. Deux promesses de campagne.

    Et celle qui pèse le plus lourd est la seconde, qui a permis de sortir de l'impôt tous les revenus du patrimoine financier, ne restant imposables que les revenus issus du patrimoine immobilier.

    Ralentissement de l'économie

    Ces pertes de recettes n'ont par ailleurs pas été compensées par de nouvelles rentrées fiscales, et, manque de chance pour le gouvernement, le début de l'année a connu un ralentissement de l'économie.

    Pour compléter le tableau, les dépenses de l'État ont simultanément augmenté de 4 milliards d'euros. Même si elles ont été contenues, car elles ont augmenté au rythme de l'inflation, elles n'ont pu être équilibrées par une activité dynamique.

    Le gouvernement devra contenir davantage son budget en 2019 et comme il ne compte pas le faire par de nouvelles hausses d'impôt, il le fera en réduisant la dépense publique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.