GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 10 Novembre
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Michelin et Schaeffer annoncent la fermeture d’usines au Royaume-Uni

    media Le logo du constructeur français de pneus au Salon de l'auto à Paris, le 2 octobre 2018. REUTERS/Regis Duvignau

    L'incertitude entourant le Brexit stoppe net les investissements au Royaume-Uni. Le secteur automobile qui exporte la majorité de sa production vers l'Europe est particulièrement touché par ce climat. L'équipementier allemand Schaeffer va fermer deux de ses usines situées sur le territoire britannique. Le fabricant français de pneus Michelin ferme, quant à lui, un site en Ecosse

    C'est l'une des principales usines de Michelin au Royaume-Uni qui doit fermer. Le site se trouve à Dundee, troisième ville de l'Ecosse. L'annonce de sa fermeture a provoqué un tollé dans la classe politique locale.

    La Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, se déclare dévastée par cette nouvelle, tout en promettant des aides à ceux qui vont perdre leur travail. Le site emploie 845 personnes. Les syndicats dénoncent ce qu'ils décrivent comme une trahison.

    Ce départ a pris tout le monde de court. Michelin vient de moderniser son usine à hauteur de 70 millions d'euros. Cet investissement devait assurer la pérennité du site pour les dix à quinze ans à venir. Mais le Brexit a vidé son carnet de commandes.

    L'équipementier allemand Schaeffer semble lui aussi affecté par cette vague d'incertitude. Deux de ses usines doivent fermer. L'une est située à Plymouth, dans le sud de l'Angleterre, l'autre, c'est celle de Llanelli au Pays de Galles. 500 postes au total devront être supprimés. L'équipementier précise que les activités de ces sites doivent être relocalisées sur d'autres sites en dehors du pays.

    (Re) lire : Brexit: des grands patrons britanniques réclament un nouveau vote

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.