GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Guerre commerciale: Pékin autorise l’importation de riz américain, une première

    media Des agriculteurs dans un champ de riz, à Lianyungang, en Chine, le 18 juin 2016. STR / AFP

    La Chine autorise pour la première fois les importations de riz américain. L'annonce a été faite ce vendredi 28 décembre sur le site de l'autorité chinoise des douanes et a un effet immédiat. Le commerce de riz américain vers la Chine devrait rester très marginal, mais le feu vert de Pékin est un signe d'apaisement dans la guerre commerciale qui oppose les deux puissances économiques mondiales.

    L'autorisation de trois catégories de riz américain en Chine est historique. Jamais cette céréale américaine n'avait reçu d'autorisation sanitaire de Pékin, même si la Chine avait ouvert ses frontières au riz étranger en 2001, en entrant dans l'Organisation mondiale du commerce.

    La Chine n'a en réalité pas besoin du riz américain : le pays est le premier producteur mondial de cette céréale et le complément, elle l'importe des pays d'Asie, comme la Thaïlande et l'Inde, ils sont beaucoup plus compétitifs que les États-Unis. Les importations chinoises de riz américain risquent donc de se limiter à quelques grains.

    Si l'approbation sanitaire de Pékin est symbolique, elle a en réalité toute son importance en pleine guerre commerciale : le riz américain, bien que non autorisé jusqu'à présent, faisait l'objet de la même taxe de 25% que le soja américain, beaucoup plus demandé en Chine. Son autorisation peut être considérée comme un nouveau geste d'ouverture de Pékin vis-à-vis de Washington, après la suspension des taxes sur les automobiles américaines et alors qu'une rencontre officielle doit avoir lieu mi-janvier.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.