GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chine et les îles Salomon établissent des relations diplomatiques
    • Plusieurs centaines de personnes se revendiquant des «gilets jaunes» sont rassemblées à Paris ce samedi matin
    • Mondial 2019 de rugby au Japon: la France bat l'Argentine 23-21 dans un match capital pour la qualification
    • Chantier de Notre-Dame: «pas de pression» sur le calendrier des travaux (Franck Riester au «Parisien»)
    • Les Gardiens de la révolution préviennent que tout pays qui attaque l'Iran sera «le champ de bataille» (Hossein Salami)
    Economie

    Emissaires américains en Chine: deux jours pour discuter du commerce

    media Ted McKinney, à droite, photographié à Pékin ce lundi 7 janvier 2018. REUTERS/Thomas Peter

    Le premier « round » de négociations entre Chinois et Américains a débuté ce lundi 7 janvier 2019 à Pékin. Ces deux jours de discussions s’inscrivent dans le cadre de la trêve commerciale négociée au G20 de Buenos Aires, et qui doit se poursuivre jusqu’au 2 mars prochain. Pour l’instant, très peu de choses ont filtré sur la rencontre.

    Avec notre correspondant à Pékin,  Stéphane Lagarde

    Il était 8h50 ce lundi matin, quand un cortège d’une dizaine de véhicules précédé d’une voiture noire portant un drapeau américain est entré dans l’enceinte du ministère chinois du Commerce, raconte Le Quotidien de la jeunesse de Pékin.

    Cette première session de négociations est entourée de la plus grande discrétion. Les deux parties, qui repartent presque de zéro après des mois de brouille commerciale, n’ont guère été prolixes devant la presse.

    Seuls les noms composant la délégation américaine peuvent donner une indication sur les thèmes qui sont abordés à huis clos, fait remarquer le Huanqiu Shibao, citant l’agence Reuters en chinois.

    La préparation des futurs tours de table

    La présence notamment du sous-secrétaire américain chargé de l’Agriculture, Ted McKinney, ou celle de Gregory Doud, négociateur en chef sur l’agriculture, laissent penser que le soja et le riz américains, dont les exportations vers la Chine viennent de reprendre, feront partie des débats.

    Dans les cartons également : le secteur de l’énergie, et notamment du gaz naturel liquéfié, qui chauffe les mégalopoles chinoises. Mais au-delà des thèmes abordés, cette première visite d’une délégation américaine à Pékin doit surtout aider à la préparation des futurs tours de table.

    Avec - pourquoi pas -, comme semble le croire le site d’information Bajiahao, une possible rencontre entre le président américain Donald Trump et le vice-président chinois Wang Qishan au Forum de Davos, du 22 au 25 janvier.

    → Lire aussi : Les négociateurs américains à Pékin pour un sixième round

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.