GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 23 Juillet
Mercredi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    «Gilets jaunes»: le gouvernement prolonge les mesures d'aide aux commerçants

    media Sur l'avenue des Champs-Elysées, le 8 décembre 2018. Bertrand GUAY / AFP

    A quatre jours de « l'acte IX » de la mobilisation des « gilets jaunes » et à la veille du début des soldes en France, les fédérations de commerçants et d'artisans étaient reçues ce mardi 8 janvier par Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l’Economie. L'occasion de faire le point sur les conséquences des actions des gilets jaunes sur les différents secteurs de l'économie, ainsi que des mesures proposées, en réponse, par le gouvernement.

    Cinquante-neuf mille salariés au chômage partiel dans près de 4 000 petites ou moyennes entreprises : les actions des « gilets jaunes » ont principalement affecté le commerce, mais aussi la construction et l'hôtellerie-restauration. Mais de façon très hétérogène. « Certains ont été massivement atteints, d'autres ont pu observer une baisse de leur chiffre d'affaires de 5, 10%, voire n'ont pas été du tout concernés ou ont pu rattraper sur la dernière semaine de Noël la perte de chiffre d'affaires », détaille Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l’Economie.

    Les mesures d'accompagnement destinées aux entreprises touchées par les manifestations des « gilets jaunes », prises fin novembre, vont être prolongées, a annoncé Agnès Pannier-Runacher, appelant les Français à consommer à l'occasion des soldes qui débutent mercredi.

    Les dispositifs proposés par l'Etat aux entreprises en difficulté ont déjà coûté plus de 30 millions d'euros. Ils seront reconduits pour les trois prochains mois. « Les ouvertures le dimanche ont permis de rattraper un peu de chiffre d'affaires au mois de décembre. On espère que ce sera pareil au mois de janvier. Les reports de charges fiscales et sociales aussi sont très utiles », juge Yohann Petio.

    Mais pour le directeur de l'Alliance du commerce, il faut aller encore plus loin :  « Il faut que les banques répondent présentes dans l'examen des dossiers des entreprises, que les assurances permettent davantage de garantir les pertes d'activité. » Les banques et les assurances ont reçu peu de dossiers, sauf sur l'île de la Réunion, où les commerçants ont été frappés bien plus durement qu'en métropole par les actions des « gilets jaunes » et par les dégradations de bandes de casseurs.

    On est pas loin de 40% de perte. Il faudrait faire le double pour rattraper le mois de décembre, ce qui est infaisable.

    Malgré les soldes d'hiver, les commerçants pas vraiment optimistes

    Reportage à Paris

    09/01/2019 - par RFI Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.