GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Mars
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
Jeudi 21 Mars
Aujourd'hui
Samedi 23 Mars
Dimanche 24 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Applications en ligne: «194 milliards de téléchargements sur l'année 2018»

    media Les utilisateurs ont passé en moyenne 3h par jour sur leurs applications dans le monde. CC0 Pixabay/LoboStudioHamburg

    Un rapport sur l’état du marché des applications mobiles en 2018 vient d'être pulié. Ces programmes pour « smartphones » semblent aujourd'hui numériser le monde et faire partie intégrante de notre quotidien. Parmi les applications les plus utilisées, celles qui permettent de se connecter aux réseaux sociaux, mais également les offres de « streaming » musical ou de services bancaires.

    Le premier constat de ce rapport sur l’état du marché des applications mobiles, c'est que les utilisateurs ont dépensé plus de 101 milliards de dollars en 2018 avec leurs applications préférées sur l'ensemble des plateformes de téléchargement. Les chiffres ont par ailleurs, de quoi donner le tournis ! Comme nous l’explique Thierry Guiot, directeur Europe du Sud chez App Annie, spécialiste de l’analyse des audiences des applications mobiles : « On parle de 194 milliards de téléchargements sur l'année 2018. Ça veut dire 6 000 téléchargements par seconde sur l'ensemble des stores à l'échelle mondiale. C'est une espèce de courses à deux vitesses, les économies émergentes pour les téléchargements qui n'ont pas encore commencé à générer véritablement du revenu et puis un enjeu financier pour les économies matures, je pense aux Etats-Unis, au Japon, à la Chine et puis derrière, viennent les gros pays européens, puis le Brésil, la Russie. Le véhicule majeur aujourd'hui pour utiliser un smartphone, c'est une application. Quand on regarde les économies émergentes, l'Inde, l'Indonésie, l'Afrique, ce sont des gens qui shuntent nos 20 ans d'utilisation d'internet, et qui vont utiliser leur smartphone comme moyen pratiquement unique d'avoir un accès global à internet».

    L'addiction aux applications

    Les inconditionnels du mobile dans le monde ont passé en moyenne 3 heures par jour à surfer à travers des applications et principalement pour se connecter sur les réseaux sociaux. C’est en Asie que les utilisateurs sont les plus accros avec 6 heures de consommation quotidienne, suivis par les Indonésiens avec environ 4 heures par jour, les Français, en revanche, sont dans la petite moyenne avec deux heures en ligne quotidiennes. Mais cette fièvre mondiale pour les applications ne concerne pas seulement les réseaux sociaux.

    En effet, les jeux sur mobiles, par exemple, ont boosté les revenus de ce marché florissant en totalisant 77% des dépenses effectuées par smartphone en 2018. Les « apps » de streaming musical ou de vidéos ne sont pas en reste, car aujourd’hui  « on s’abonne pour écouter ses morceaux favoris ou visionner à la volée ses séries et ses films préférés », indique le rapport App Annie. Sans oublier une pratique qui se généralise pour vérifier quotidiennement ses comptes bancaires depuis son smartphone. Enfin, remarquons une petite particularité française, un engouement certain pour les applications proposant une alimentation saine et équilibrée en ligne. Un juste retour des choses dans un pays qui a inscrit sa gastronomie au patrimoine de l’humanité.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.