GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Nommé directeur général de Renault, Thierry Bolloré incarne la continuité

    media Le nouveau directeur général de Renault, Thierry Bolloré lors de la conférence après sa nomination, à Boulogne-Billancourt, le 24 janvier 2019. REUTERS/Philippe Wojazer

    Renault tourne ainsi la page de l'ère Carlos Ghosn. Le constructeur automobile français a nommé jeudi Jean-Dominique Senard, actuel président de Michelin,  nouveau président du groupe, et Thierry Bolloré, l'actuel patron opérationnel, au poste de directeur général. Ce dernier assurait l'intérim depuis fin novembre et incarne la continuité.

    Doté d'un master en gestion des affaires à l'université Paris-Dauphine, Thierry Bolloré connaît très bien Renault : il y est entré en 2012 et a très vite monté les échelons pour devenir le numéro deux du groupe en 2018.

    Ce Breton de 55 ans, père de 5 enfants et cousin lointain de Vincent Bolloré, connaît parfaitement le secteur de l’automobile : il y a fait toute sa carrière. Avant d’intégrer le groupe au losange, il a travaillé pendant 15 ans chez le fabricant de pneumatiques Michelin, puis chez le grand équipementier français Faurecia.

    Thierry Bolloré a également une longue expérience en Asie, notamment en ce qui concerne le marché japonais, un atout important pour l’avenir de l’alliance Renault-Nissan, déjà ébranlée par l’arrestation de Carlos Ghosn au pays du Soleil-Levant.

    Au sein du groupe, il est connu pour être un manager solide, pragmatique, simple, ouvert et à l’écoute. Durant sa carrière chez Renault, il s’est fait remarquer pour avoir géré des dossiers délicats : il a su négocier l’implantation en Iran, un marché difficile, et a su défendre la marque au moment des accusations du « dieselgate ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.