GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Boeing table sur des livraisons record d’avions cette année

    media Boeing prévoit d'augmenter les cadences de production du long courrier 787 «Dreamliner» (photo) et du monocouloir 737 pour répondre à la croissance du trafic aérien mondial. REUTERS/Randall Hill

    Ce sont des résultats qui dépassent toutes les attentes pour le constructeur américain Boeing. Alors que l'avionneur avait terminé l'année 2018 en devançant de quelques unités seulement son rival européen Airbus avec 806 avions livrés contre 800, 2019 promet d'être plus spectaculaire encore, annonce le constructeur de Chicago qui a relevé ses prévisions pour cette année. Effet immédiat à Wall Street à la Bourse de New York : l'action Boeing gagnait 6,4% ce mercredi.

    Cette année, le constructeur de Chicago table sur 895 à 905 avions à livrer. Boeing, « constructeur planétaire », précise que le groupe a su surmonter les retards de ses fournisseurs dans le domaine des fuselages et des réacteurs. Des retards qui avaient ralenti l'activité du géant américain l'an passé.

    Boeing commence bien l'année en enregistrant une commande de 19 « P-8 Poseidon » pour le compte de l'US Navy, la marine américaine, des avions militaires dérivés de l'avion civil Boeing 737.

    Mais ces commandes gouvernementales ne sauraient cacher l'immense succès des Boeing auprès des compagnies aériennes du monde entier. A commencer par l'avion de ligne Boeing 737 MAX, ultime évolution du moyen-courrier né en 1967. L'an dernier, près de 600 de ces avions ont été construits et la cadence portée à 52 machines par mois.

    Dans le haut de gamme, la rentabilité du Boeing 787 « Dreamliner » s'améliore. Résultat : pour la première de son histoire Boeing a vu l'an dernier son chiffre d'affaires annuel dépasser les 100 milliards de dollars pour un bénéfice net annuel de l'ordre de 10 milliards, en hausse de 24%.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.