GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Air France-KLM: La France et les Pays-Bas vont travailler ensemble

    media Le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire (droite) avec le ministre néerlandais des Finances, Wopke Hoekstra lors d'une conférence de presse au ministère de l'Economie et des Finances à Paris, le 1er mars 2019. REUTERS/Gonzalo Fuentes

    La France et les Pays-Bas vont travailler ensemble à améliorer les performances d'Air France-KLM et rendront leurs conclusions d'ici fin juin, a annoncé ce vendredi le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, après un entretien avec son homologue néerlandais.

    La prise de participation surprise de 14% de l'Etat néerlandais dans le groupe aérien franco-néerlandais « n'est pas orthodoxe », a reconnu le ministre néerlandais des Finances, Wopke Hoekstra, après une rencontre avec M. Le Maire, destinée à apaiser les tensions entre les deux gouvernements, suscitées par un raid boursier dévoilé en début de semaine par La Haye.

    « Nous nous nous sommes expliqués », a dit le ministre français. Nous avons surtout voulu nous tourner vers l'avenir avec, comme seul objectif, de faire d'Air France-KLM la compagnie aérienne la plus performante au monde ».

    « Pour cela, un processus de travail a été mis en place. Il rendra ses conclusions d'ici la fin du mois de juin et travaillera en parfaite intelligence avec Ben Smith (le patron d'Air France-KLM) », a-t-il ajouté. « Nous lui réaffirmons notre soutien », a poursuivi le ministre.

    Des résultats pas connus avant le mois de juin

    « Le résultat final devra être équitable et équilibré pour les deux parties », selon un communiqué des deux ministres diffusé après la réunion. Le groupe de travail mis en place sera présidé par Martin Vial, directeur général de l'Agence des participations de l'Etat (APE) et son homologue néerlandais, Christian Rebergeen, selon ce même communiqué.

    L'entrée des Pays-Bas au capital d'Air France-KLM a été déclenchée par les doutes des Néerlandais sur la stratégie du groupe et la crainte de voir leurs intérêts négligés. La Haye craint notamment qu'à terme, une grande partie des vols de KLM ne soit transférée à Paris, ce qui ferait perdre à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol sa fonction de hub.

    (avec AFP)

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.