GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
Aujourd'hui
Samedi 27 Avril
Dimanche 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Kim a invité Poutine en Corée du Nord, invitation «acceptée» (agence nord-coréenne KCNA)
    • Kim estime que la paix dans la péninsule coréenne dépend des USA (agence nord-coréenne KCNA)
    • Kim accuse les Etats-Unis d'avoir été de «mauvaise foi» lors du sommet de Hanoi (agence nord-coréenne KCNA)
    • Le Chinois Xi Jinping prochainement à la Maison blanche (Donald Trump)
    Economie

    Remaniements chez Boeing après les deux crashs de 737 MAX

    media Siège social de la société Boeing à Chicago (photo d'illustration). AFP/Scott Olson/Getty Images

    Boeing remanie sa direction de l’ingénierie après les deux accidents mortels en l'espace de cinq mois qui ont fait des centaines de morts, rapporte l’agence Reuters citant un courrier interne.

    Premier remaniement : John Hamilton abandonne la vice-présidence pour se concentrer sur le rôle d’ingénieur en chef et Lynne Hopper est nommée vice-présidente de l’ingénierie.

    Mais ce changement de gouvernance n'est pas le seul. Le président américain vient d’annoncer la nomination d’un nouvel administrateur à la direction de la FAA, l'Administration fédérale de l'aviation, régulateur aérien aux Etats-Unis.  

    Il lance également un audit sur la certification du Boeing 737 MAX, pour vérifier si la procédure a été menée de manière rigoureuse. Ces remaniements interviennent alors que le régulateur et Boeing font l’objet de vives critiques après le crash du vol 302 d'Ethiopian Airlines.

    Le PDG de Boeing promet de coopérer

    Opération déminage également pour le PDG de Boeing, qui a tenté de rassurer compagnies et passagers. Dans une vidéo, il dit coopérer pleinement avec l’autorité de l’aviation, le ministère des Transports et le Conseil national de la sécurité des transports sur toutes les questions liées aux deux accidents, évoquant la notion de responsabilité.

    En attendant les conclusions définitives, les enquêteurs ont noté des similarités entre les données des deux vols. Un système de stabilisation en vol, censé éviter un décrochage de l’avion, est mis en cause dans l’accident de la semaine dernière qui a fait 157 morts, mais aussi dans celui de Lion Air, fin octobre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.