GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La zone euro verse près d'1 milliard d'euros à la Grèce

    media Yannis Dragasakis (g) ministre de l'Economie et du Développement (alors encore député), aux côtés d'Alexis Tsipras, Premier ministre, le 10 novembre 2015, à Athènes (Photo d'illustration). AFP PHOTO / LOUISA GOULIAMAKI

    Avec un mois de retard, la zone euro va verser 970 millions d'euros à la Grèce. Huit mois après la fin du plan d'aide, cet argent issu des intérêts de sa dette doit permettre à Athènes de rembourser plus vite le FMI et revenir dans de meilleures conditions sur les marchés.

    Huit mois après la fin officielle du plan d'aide à la Grèce, voilà une nouvelle très attendue. Cet argent, – 970 millions d'euros – correspond aux intérêts de la dette détenue par la Banque centrale européenne (BCE) et les banques centrales des États comme l'Allemagne ou la France.

    Il a été versé parce que toutes les réformes demandées au gouvernement d'Alexis Tsipras ont été passées. Notamment une loi pour assainir le bilan des établissements financiers du pays.

    C'est le premier versement sur un total de près de 5 milliards d'euros d'ici 2022. Cela donne enfin plus de latitude au gouvernement grec pour aider les plus démunis dans le pays. Car même si la croissance est de retour en Grèce et que les caisses de l'État se portent mieux, les stigmates de presque une décennie de crise sont toujours présents.

    Le gouvernement grec compte aussi rembourser par anticipation ses créanciers, FMI en tête, dont les taux d'intérêt sont très élevés. Cela doit améliorer la soutenabilité de la dette grecque et lui permettre ainsi d'emprunter à de meilleurs taux sur les marchés.

    D'ici le mois de juin, le Trésor grec veut lancer un nouvel appel aux marchés, le troisième depuis la fin du plan d'aide.

    À (re) lire : Grèce : Alexis Tsipras annonce une nouvelle ère pour son pays

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.