GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Japon: tournée de Shinzo Abe dans six pays avec la Chine dans la ligne de mire

    media Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, lors d'une conférence de presse, à l'aéroport de Tokuo avant son départ pour une tournée que le conduira dans six pays, le 22 avril 2019. JIJI PRESS / AFP

    Du 22 au 29 avril, le Premier ministre japonais Shinzo Abe se rendra dans six pays, dont les États-Unis, le Canada, la France, en vue de l'organisation dans son pays du sommet du G20 en juin. Outre ces trois pays, cette tournée le conduira en Italie, en Belgique et en Slovaquie.

    La tournée de Shinzo Abe a pour but « d'affirmer une coopération étroite pour la réussite du sommet du G20 à Osaka », les 28 et 29 juin, a déclaré le Premier ministre japonais. Shinzo Abe sera reçu en France ce mardi 23 avril par Emmanuel Macron. Le fil rouge de cette tournée sera la rivalité avec la Chine.

    Comment poser le Japon en alternative à la Chine dans le commerce mondial, sans trop fâcher Pékin, c'est le but de cette tournée de Shinzo Abe en Europe et en Amérique du Nord. A commencer par Paris avec Emmanuel Macron, indispensable pour se coordonner avec la France, qui préside le G7 et qui veut une réponse commerciale commune de l'Europe face à la Chine.

    Deuxième escale à Rome, plus sensible face aux projets chinois des « Nouvelles routes de la soie », Shinzo Abe voudra convaincre que le Japon peut financer des infrastructures bonnes pour la croissance, et sans danger d'un piège de la dette. Sous-entendu, l'inverse de ce que proposerait la Chine à l'Italie, premier pays du G7 à intégrer les « Nouvelles routes de la soie ».

    Même opération séduction en Slovaquie, où Shinzo Abe rencontrera les dirigeants des pays du groupe de Visegrad, alliés européens de la Chine.

    En même temps, le Premier ministre nippon se gardera de présenter Pékin comme un épouvantail, car il lui faut ménager Xi Jinping qui viendra à Osaka en juin pour le sommet du G20.

    Après une escale à Bruxelles pour parler Brexit, Shinzo Abe s'envolera pour le Canada et les États-Unis.  Sur le sol américain, il devra cajoler un Donald Trump impatient de renégocier l'accord commercial pour réduire le déficit des États-Unis avec le Japon. Une renégociation urgente pour Shinzo Abe, s'il veut se montrer robuste face à la Chine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.