GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    En difficulté financière, Auchan vend ses magasins en Italie

    media Le groupe français Auchan a accusé une perte nette de 1,145 milliard d'euros en 2018. REUTERS

    Auchan Retail, la branche distribution du groupe français, a annoncé ce mardi qu'elle vendait la « quasi-totalité » de ses magasins en Italie, un désengagement nécessaire compte tenu de sa situation économique « très difficile » après une perte de plus d'un milliard d'euros de sa maison mère en 2018.

    Auchan Retail Italia détient environ 1 600 magasins de tous formats - hypermarchés, supermarchés, ultra-proximité et activités numériques - sous les marques Auchan et Simply, en propre ou en franchise. Elle en cède la « quasi-totalité » à Conad, un groupe italien coopératif de distribution, pour un montant qui n'a pas été précisé. Selon une source proche du dossier, il s'élève à près d'un milliard d'euros.

    Conad, dont le siège est à Bologne, a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 13,4 milliards d'euros (+3% sur un an), avec 3 225 points de vente. La société se présente comme « la plus grande organisation italienne de commerçants indépendants de commerce au détail, leader sur le segment des supermarchés ». L'opération ne concerne ni les 33 supermarchés non-franchisés situés en Sicile, ni les 50 magasins de l'enseigne Lillapois.

    Non cotée en Bourse et propriété de l'Association familiale Mulliez (AFM), Auchan Holding, qui a accusé une perte nette de 1,145 milliard d'euros en 2018, avait annoncé début mars un plan de « redressement » de son secteur distribution, avec une réforme en profondeur de ses hypermarchés et des coupes financières.

    Selon Edgard Bonte, le nouveau président du directoire d'Auchan Holding, ce plan devait permettre « une identification de tous les foyers de pertes sans a priori ». Depuis ces annonces, les premières coupes franches dans le réseau sont intervenues.

    Ainsi, fin avril, le groupe a lancé un processus de cession de 21 sites en France - supermarchés, « drives », entrepôts et hypermarché - concernant potentiellement entre 700 et 800 salariés. Dans l'Hexagone, il compte 637 magasins sous enseignes et emploie 73 800 collaborateurs.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.