GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 25 Octobre
Samedi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Carlos Ghosn accuse les procureurs d'actions illégales, demande «l'annulation des poursuites»
    Economie

    Nissan attribue à l'ancien patron Carlos Ghosn ses mauvais résultats

    media Le directeur général de Nissan, Hiroto Saikawa, lors de sa conférence de presse, ce mardi 14 mai à Yokohama. REUTERS/Kim Kyung-Hoon

    Nissan s’enfonce dans la crise. Ses profits dégringolent, des mauvais résultats que le patron du constructeur automobile japonais met sur le compte de Carlos Ghosn.

    La pression monte sur le patron de Nissan, Hiroto Saikawa. Sur l’exercice 2018-2019, le bénéfice net du constructeur a chuté de 57%, il s’établit à 2,5 milliards d’euros, au plus bas depuis neuf ans. Les perspectives sont pires : le résultat net devrait encore chuter de moitié cette année.

    Le dirigeant de Nissan désigne Carlos Ghosn, le président déchu, comme responsable de cette situation. Lors d’une conférence de presse au siège du groupe à Yokohama, dans la banlieue de Tokyo, il a qualifié de ratée la stratégie de la précédente direction. Pourtant, Hiroto Saikawa est aux manettes du constructeur depuis plus de deux ans.

    Dans ce contexte, le flou est total quant à l’avenir de l’alliance Renault-Nissan. Le patron du constructeur japonais s’oppose à un projet de fusion. Il assure que le président du groupe français Jean-Dominique Senard juge, comme lui, prématurées les négociations pour un rapprochement.

    En tout cas, Renault, actionnaire principal de Nissan, a souffert ce mardi à la Bourse de Paris. Son titre a reculé de 2,32% à cause de la situation financière de son partenaire japonais.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.