GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Royaume-Uni: taux de chômage au plus bas niveau depuis 1974

    media Une chaîne de montage de voitures à l'usine Nissan de Sunderland dans le nord-est de l'Angleterre, le 22 janvier 2014 (illustration).. AFP/LEON NEAL

    Le taux de chômage au Royaume-Uni est à son plus bas niveau depuis 1974 : 3,8% de chômeurs au 1er trimestre. Malgré le Brexit et des situations très contrastées dans le pays, le marché de l'emploi montre une bonne solidité. Il reste dynamique et continue de créer des emplois. Selon l'office des statistiques nationales, ce bon résultat est au-delà des prévisions.

    L'office national des statistiques explique cette performance par le fait que les femmes prolongent leur activité. Elles sont de plus en plus nombreuses entre 60 et 65 ans à travailler, en raison de la récente réforme des retraites au Royaume-Uni. Pour toucher leur pension à taux plein, les salariés doivent travailler plus longtemps.

    Pour certains économistes, il y a une autre raison à cette performance, celle d'un changement d'attitude des entreprises lié au Brexit. Face au grand flou qui l'entoure, elles ont préféré embaucher plutôt que de lancer des projets d'investissements.

    Du côté des syndicats, on considère que ce bas niveau de chômage est l'arbre qui cache la forêt. Ils rappellent que les salaires n'ont toujours pas retrouvé leur niveau d'avant la crise financière, et dénoncent les inégalités sociales et économiques croissantes dans le pays.

    Des faits confirmés par l'étude de l'IFS. L'organisme indépendant souligne que les dix années d'austérité ont laissé des traces. Le Royaume-Uni détient le plus fort taux d'inégalités sociales et économiquesde tous les pays riches en dehors des États-Unis.

    Ce sont d'ailleurs ces mêmes inégalités qui ont poussé le pays au Brexit, au point que, selon la sérieuse étude, elles menacent  la démocratie et la cohésion du pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.