GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Juin
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Aujourd'hui
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Taxes douanières sur l'automobile: Trump offre six mois de répit

    media Des voitures Mercedes attendent d'être embarquées au port de Bremerhaven, en Allemagne (illustration). Patrik STOLLARZ / AFP

    Donald Trump a annoncé vendredi 17 mai qu’il retardait sa décision d’imposer des taxes de 25 % sur les voitures et les pièces détachées en provenance d'Europe et du Japon. La Maison Blanche explique qu’elle accorde ce délai pour permettre aux négociations d’aboutir.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

    Donald Trump donne 180 jours à son secrétaire d'État au Commerce pour avancer dans les discussions commerciales avec l’Europe et le Japon et lui remettre un rapport. Il tranchera selon ses conclusions. Mais le président américain reste ferme : il souligne que les importations de voitures étrangères aux États-Unis sont une menace pour la sécurité nationale. Il évoque un rapport selon lequel « la défense des États-Unis dépend du secteur de l'automobile, pour le développement de technologies essentielles au maintien de notre supériorité militaire américaine ».

    L’idée d’augmenter les taxes sur les voitures européennes et japonaises est contestée aux États-Unis. Seul le syndicat des ouvriers du secteur automobile la soutient, dans l’espoir qu’elles permettent de maintenir les emplois. Mais les industriels, eux, y sont opposés. Ils estiment que la mesure risquerait notamment d’augmenter le prix des voitures américaines. Au Congrès, y compris au sein du camp républicain, beaucoup d’élus y sont également hostiles.

    Ce délai de six mois avant l’imposition de ces droits de douane ne suffira pas forcément pour conclure de nouveaux accords commerciaux avec l’Union européenne et le Japon, mais il évite au moins aux États-Unis, déjà empêtrés dans de difficiles discussions avec la Chine, de se lancer dans une nouvelle guerre commerciale, qui plus est avec des alliés.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.