GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Investissements industriels dans le monde: des projets inégalement répartis

    media Les véhicules électriques Baojun E100 de General Motors garés sur le parking à l'usine d'automobiles SAIC-GM-Wuling Automobile Co. à Liuzhou, en Chine, le 23 mai 2018. Qilai Shen/Bloomberg via Getty Images

    4,8 milliards de dollars entre janvier 2016 et mars 2019, c'est le montant des investissements industriels recensés dans le « baromètre mondial » du cabinet français Trendeo. Plus de 12 000 projets inégalement répartis dans le monde.

    Près de la moitié des investissements industriels de plus de 30 millions de dollars ont été annoncés en Asie contre 17% pour l'Europe et près de 7% en Afrique. Un quart des investissements sont réalisés sur le continent américain. L'essentiel des montants étant captés par le Nord.

    David Cousquer, gérant de Trendeo, explique pourquoi l'Amérique latine n'a attiré que 5% de ces projets.  

    « Les gros investissements en montant sont des investissements de grande capacité dans des secteurs comme l’automobile, les composants électroniques ou la production de l’énergie. Et aucun de ces trois grands secteurs n’est très présent dans l'Amérique du Sud et Amérique centrale. Au Mexique, c’est un peu différent, il y a beaucoup d’investissement automobile. »

    Le baromètre 2019 s'est d'ailleurs particulièrement intéressé au secteur automobile. La plupart des investissements sont encore consacrés aux véhicules traditionnels, mais les véhicules électriques ou hybrides ne sont pas en reste. S'ils représentent 17% des projets, ils concentrent 40% des montants investis. Avec là encore des disparités géographiques.

    « Sur le véhicule électrique, c’est clair que c’est l’Asie qui tire le mouvement. Elle est en avance à la fois sur l’Amérique et l’Europe », souligne David Cousquer.

    Certaines régions deChineet d'Inde affichent d'ailleurs parmi les meilleurs scores en termes d'investissements dédiés à des usines dites du futur, évalués selon six critères, dont la numérisation et l'efficacité énergétique. Ces projets se concentrent surtout dans les pays au PIB élevé.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.