GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    France: le Medef présente sa plus importante réforme en deux décennies

    media Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux au siège de l'organisation lors d'une conférence de presse sur la réforme des retraites, le 18 avril 2019. ERIC PIERMONT / AFP

    Un an après son élection à la tête de l'organisation patronale du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux présente sa réforme de l'institution comme il s'était engagé à le faire. Le président du Medef souhaite accroître l'indépendance financière de l'organisation patronale, la démocratiser et en féminiser les instances. La réforme sera soumise au vote ce mardi lors de l'assemblée générale.

    Le Medef vise 30% de femmes présentes dans les instances nationales contre 8% actuellement. 30% n'est pas un chiffre pioché au hasard, mais ce pourcentage correspond à la réalité des femmes chefs d'entreprise au Medef.

    L'institution revoit son architecture en donnant plus de place aux territoires. Geoffroy Roux de Bezieux souhaite une décentralisation de son organisation afin de donner plus de poids aux entreprises implantées en province. Le texte prévoit également d'augmenter le nombre de délégués habilités à élire le président.

    La réforme annonce un renforcement de l'autonomie financière du Medef. Geoffroy Roux de Bezieux veut garder les sources provenant des cotisations des adhérents et  des entreprises. En revanche, il veut se passer de celles provenant des subventions votées par les organismes paritaires, soit 15% de son budget. Pour combler ce manque, le Medef devra faire des économies sur son fonctionnement et trouver de nouveaux financements.

    Soucieux de mieux coller à l'évolution de la société, le président de l'organisation veut que les ONG participent aux actions ou aux réflexions menées.

    Une fois la réforme votée, le Medef pourrait changer de nom, une façon de redynamiser l'organisation qui porte le même nom depuis 20 ans.

    À écouter et lire aussi : Le Medef veut améliorer l'image de l'Afrique

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.