GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Pétrole: l’Opep prolonge de neuf mois les limitations de production

    media Les quatorze pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés, ce lundi 1er juillet à Vienne. REUTERS/Leonhard Foeger

    Les pays membres de l’Opep et les pays partenaires sont réunis pour deux jours à Vienne, la capitale autrichienne qui abrite le siège de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole. Ce lundi, les 14 pays membres de l’Opep sont parvenus à un accord sur la prolongation pour 9 mois des limitations de production de pétrole actuellement en vigueur, afin de soutenir le cours du brut. L’accord devrait être officiellement entériné ce mardi. Une prolongation plébiscitée par l’Arabie saoudite et la Russie, qui s’étaient mises d’accord avant même les réunions de Vienne, ce qui irrite l’Iran.

    Avec notre correspondante à Vienne, Isaure Hiace

    En décembre dernier, les pays membres de l’Opep, emmenés de fait par l’Arabie saoudite et les pays partenaires, menés par la Russie, s’étaient entendus pour abaisser leur offre cumulée de 1,2 million de barils par jour pour enrayer la chute des cours du pétrole.

    Sans surprise, l’Opep a annoncé ce lundi un accord pour prolonger de 9 mois les réductions de production. Cela semblait en effet faire consensus, compte tenu de la nécessité de stabiliser les cours dans un contexte international tendu.

    À lire aussi : Pétrole: la Russie vole la vedette à l’Opep

    Mais l’Iran a semblé passablement irrité de l’entente entre l’Arabie saoudite et la Russie, annoncée avant même les réunions de Vienne. Le président russe Vladimir Poutine avait en effet révélé, le week-end dernier, un accord russo-saoudien pour prolonger les limitations de production.

    Le ministre iranien du Pétrole a ainsi expliqué, à son arrivée dans la capitale autrichienne ce lundi, que « le principal danger auquel est confrontée l’Opep maintenant est l'unilatéralisation », ajoutant : « l’Opep va mourir avec un tel processus ». Le tandem Moscou-Riyad semble en effet désormais incontournable, au grand dam de l’Iran.

    Les membres de l’Opep se sont également mis d’accord lundi soir sur « une charte de coopération permanente » avec les pays partenaires, dont la Russie, qui devraient entériner ce document ce mardi.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.