GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Derrière la restructuration de Conforama, les déboires de Steinhoff

    media Trente-deux magasins Conforama doivent fermer en France en 2020. REUTERS/Regis Duvignau

    Conforama prévoit de supprimer 32 magasins en France et 1 900 postes en 2020. Concurrencé par le e-commerce, le spécialiste de l'ameublement bon marché pâtit aussi des difficultés financières de la maison mère, le groupe sud-africain Steinhoff.

    L'annonce d'une restructuration pour 2020 avait été faite dès le mois d'avril, mais ce n'est que lundi 1er juillet que Conforama en a présenté les grandes lignes aux syndicats. Trente-deux magasins seront fermés et 1 900 emplois supprimés. Le comité central d'entreprise (CCE) qui devait se tenir ce mardi pour présenter le plan de suppressions de postes n'a pas eu lieu faute de participation des syndicats.

    Derrière ce plan social se cachent les déboires de Steinhoff. Ce conglomérat sud-africain d'envergure internationale est en pleine tourmente depuis un an et demi. Sous le coup de plusieurs poursuites judiciaires dans le monde, son PDG avait démissionné fin 2017. Il est accusé avec d'autres dirigeants de l'époque d'avoir falsifié les informations sur les finances du groupe qui possède 40 enseignes de meubles dans une trentaine de pays.

    Des chiffres révélés le mois dernier laissent entrevoir une perte nette de plus d'un milliard d'euros en 2018, 4 milliards en 2017. Le groupe s'est retourné contre ses anciens dirigeants pour récupérer des sommes versées indûment. Au total, près de 16 milliards d'euros se seraient envolés.

    Depuis, des actifs ont été cédés dans le monde entier, aux États-Unis, mais aussi en Europe où 400 millions d'euros doivent être trouvés afin de renflouer les comptes de la maison mère. En France, un duo de professionnels des redressements d'entreprises a été nommé au printemps dernier pour refinancer Conforama à hauteur de 316 millions d'euros. D'où ce plan de licenciements géant qui a surpris les syndicats par son ampleur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.