GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    «Déprime Day»: grève chez Amazon contre les conditions de travail

    media Des milliers de salariés d'Amazon ont lancé un mouvement de contestation pour réclamer de meilleures conditions de travail à l'occasion des « Prime Day ». REUTERS/Mike Segar

    Les « Prime Day » d'Amazon, ces jours où la plateforme propose des prix spéciaux et fait grimper son chiffre d'affaires, ont commencé le 15 juillet et se poursuivent ce mardi 16 juillet. Une occasion qu'ont choisie les salariés de plusieurs plateformes à travers le monde pour faire grève et dénoncer leurs conditions de travail.

    Pour Amazon, les 15 et 16 juillet marquent le « Prime Day » avec des prix cassés sur Internet. Pour les syndicats, il s'agit plutôt de « Déprime Day » sur la plateforme du nord de la France, mais aussi dans d’autres pays, comme le rappelle Habib Latreche, délégué syndical CGT : « En Allemagne, aux États-Unis (Minnesota), au Royaume-Uni aussi, et nous en France. »

    Il dénonce notamment des abus concernant les arrêts maladie et les conditions de travail : « Un salarié est en arrêt maladie depuis plus de six mois et se retrouve avec 400 euros de paie, raconte-t-il. Où va l’argent de la mutuelle ? On se pose des questions et c’est pour cela qu’on est en grève. Cela fait plus d’un an que je suis sur le même poste. Ce n’est même pas légal dans le droit du travail. »

    « Gestion infantilisante du personnel »

    Ces salariés s’offusquent également d’une gestion infantilisante du personnel comme avec les « Have Fun Days » : « "have fun" en anglais veut dire "être joyeux", "être gai". Par exemple, là actuellement, on a eu la fête nationale. On devait se mettre en bleu, blanc, rouge. À la fin, on obtient des points. En les cumulant, on gagne des petits objets comme des cordons, des "petites bricoles" ».

    En attendant, le PDG de l'entreprise Jeff Bezos reste l’homme le plus riche du monde et les profits d’Amazon ont augmenté de 42% en un an, rappellent les syndicats sur leur tract.

    ►À (ré)écouter : Amazon en grève en Espagne

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.