GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 25 Octobre
Samedi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    G7 Finances: un accord «ambitieux» conclu sur la taxation du numérique

    media Le G7 Finances a trouvé un consensus ouvrant la voie à un accord international sur la taxation du numérique, le 18 juillet. (Photo de groupe des participants le 17 juillet) REUTERS/Pascal Rossignol

    Les pays membres du G7 sont parvenus ce jeudi 18 juillet à un accord sur la taxation du numérique, qualifié de « constructif » et « ambitieux » par Bruno Le Maire, le ministre français de l'Économie. Ce consensus pourra ouvrir la voie à un accord international.

    Les ministres des Finances du G7 ont trouvé ce jeudi 18 juillet un consensus en vue de taxer les géants du numérique, ouvrant la voie à un accord international, a indiqué jeudi la présidence française au terme de la réunion de Chantilly, au nord de Paris.

    Le secrétaire au Trésor américain, Steven Mnuchin, a salué les progrès réalisés tout en rappelant qu'il « restait du travail » pour aboutir à un accord international. « Je ne dirais pas qu'il s'agit d'une percée, mais je suis plutôt optimiste et il s'agit d'un pas important dans la bonne direction », a ajouté le secrétaire au Trésor, dont le pays a ouvert une enquête pouvant aboutir à des représailles contre la France qui a approuvé la mise en place d'une taxe sur le numérique dès cette année.

    « Du point de vue des États-Unis, nous avons des inquiétudes significatives à propos de la France et du Royaume-Uni », a reconnu le responsable américain, alors que la France se prépare également à appliquer sa propre taxe. Il s'est toutefois félicité que ses deux alliés se soient déclarés favorables à « une solution internationale ».

    Un accord « constructif » selon Bruno le Maire

    Côté français on retient les éléments positifs de la feuille de route approuvée aujourd’hui. Les 7 s’engagent à taxer les grandes entreprises là où elles créent de la valeur et non plus dans les paradis fiscaux où elles cherchent à rapatrier leur profit.

    Dans une concession faite aux Américains, les entreprises numériques ne sont pas spécifiquement visées, mais le degré de numérique de la société sera un critère pris en compte pour identifier où les profits sont réalisés et où ils doivent donc être taxés. Pour Bruno Le maire, ministre français de l’Économie et des Finances, cet accord est « ambitieux » et « constructif ».

    Les activités sans présence physique créant de la valeur, en particulier les activités numériques, devront donc être taxées.

    Bruno Le Maire

    Ministre français de l'Économie

    18/07/2019 Écouter

    Décision pas avant fin 2020

    Deuxième point important : les pays du G7 soutiennent la mise en place au niveau mondial d’un impôt minimal obligatoire sur les sociétés. Le but est de mettre un terme à cette compétition destructive que se font les États à coup d'exemption fiscale pour attirer chez eux les investisseurs. Reste maintenant à mettre ces grands principes en musique. C’est à l’OCDE de le faire.

    Un travail technique qui va prendre environ un an. Ce sera au G20 de prendre une décision politique concrète, sans doute fin 2020. C’est seulement une fois cette décision entérinée que la France retirera la taxe sur les entreprises numériques qui a déclenché les foudres de Washington.

    ►À lire aussi : G7 Finances: accord sur le principe d'une imposition minimale des sociétés

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.