GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Boeing provisionne 5 milliards de dollars pour la crise du 737 Max

    media La crise du 737 Max va coûter cher à Boeing. REUTERS/Paulo Whitaker/File Photo

    Quatre mois après l'immobilisation de son avion-vedette suite aux crashs de Lion Air et Ethiopian Airlines, le groupe américain annonce qu'il a approvisionné près de 5 milliards de dollars. Une partie servira à dédommager les proches des 346 victimes des deux catastrophes. L'immense majorité de l'enveloppe ira aux compagnies aériennes et aux loueurs d'avions affectés par l'immobilisation du 737Max. Une immobilisation qui devrait durer encore toute l'année.

    Les résultats financiers de Boeing pour le second trimestre seront annoncés mercredi prochain. Dès cette semaine, Boeing révèle qu'au total 5,6 milliards de dollars seront provisionnés pour répondre à la crise. La majorité servira à couvrir les frais occasionnés après les deux crashs mortels et l'immobilisation de tous les 737 Max depuis mars.

    Des milliers de vols ont été annulés par les compagnies aériennes clientes. 
    American Airlines par exemple n'entrevoit pas de sortie de crise avant le 2 novembre. Boeing devra compenser le manque à gagner sur des années. La baisse de la production des 737 Max coûtera 1,7 milliard de dollars au second trimestre d'après l'avionneur. D'autant que nul expert n'imagine une reprise des vols avant 2020.

    Boeing table sans trop y croire sur l'automne prochain. Mais les autorités de régulation ont demandé à l'avionneur de nouveaux correctifs sur le système de décrochage mis en cause dans les crashs mortels, un nouveau défaut ayant été détecté le mois dernier. Pendant ce temps, le Congrès américain entendait des proches de victimes cette semaine. Boeing a provisionné 100 millions de dollars pour eux, indépendamment des poursuites judiciaires.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.