GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Nucléaire-EPR de Flamanville: calendrier de mise en service et coût incertains

    media La mise en service de l'EPR de Flamanville sera encore retardée d'au moins trois ans à la suite des problèmes de soudures, CHARLY TRIBALLEAU / AFP

    L'EPR de Flamanville n'est toujours pas près de fonctionner. Sa mise en service sera encore retardée d'au moins trois ans et ne devrait sans doute pas intervenir avant fin 2022. EDF doit reprendre des soudures à la demande de l'autorité de sûreté nucléaire. Mais pour l'instant, le nouveau calendrier reste flou.

    EDF ne sait même pas encore comment procéder. Les réparations seront compliquées à réaliser car elles concernent huit soudures difficiles d'accès. Elles sont situées dans la traversée de l'enceinte de confinement, c'est-à-dire la structure de béton qui doit retenir les éléments radioactifs en cas d'accident. 

    Trois scénarios sont à l'étude : extraire les tuyaux par l'extérieur du bâtiment, intervenir directement par l'espace étroit entre les enceintes ou envoyer un robot dans la tuyauterie. Tout autant que le calendrier, c'est donc aussi le coût de l'opération qui est difficile à évaluer pour le moment. Un coût qui a déjà dérapé:  évaluée à 3,3 milliards d'euros, la facture atteint déjà pas loin de 11 milliards. 

    Le retard pris est lui aussi conséquent, la mise en service était prévue pour 2012 et les conséquences dépassent le cas de Flamanville :  l'État veut attendre que l'EPR normand ait fait ses preuves avant de décider de la construction ou non de nouveaux réacteurs de ce type pour remplacer le parc nucléaire vieillissant.

    À défaut de pouvoir se faire un avis sur l'efficacité de cette technologie, en début d'été, Bercy a commandé un audit pour comprendre d'où viennent les déconvenues du projet.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.