GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Émeutes au Chili: couvre-feu décrété à Santiago pour la troisième nuit consécutive (officiel)
    • Israël: le président Rivlin va demander à Benny Gantz de former le gouvernement
    • Israël: Netanyahu annonce renoncer à former un gouvernement (page facebook)
    Asie-Pacifique

    Chine: la dévaluation du yuan, une arme à double tranchant

    media L’affaiblissement du yuan peut s’avérer contreproductif pour l’économie chinoise. REUTERS/Jason Lee/File Photo

    Washington accuse officiellement la Chine, qui s'en défend, de « manipuler le yuan ». La monnaie chinoise s’est fortement dévaluée face au billet vert depuis le lundi 5 août. Mais la stratégie de Pékin n’est pas sans conséquences sur l’économie chinoise.

    La monnaie chinoise a franchi le seuil symbolique des 7 yuans pour un dollar, son niveau le plus bas depuis 11 ans. Pékin espère atténuer les effets de la hausse des taxes douanières américaines sur les produits chinois. Mais cette dévaluation est une arme à double tranchant pour l’économie de l’empire du Milieu.

    Car l’affaiblissement du yuan peut s’avérer contreproductif pour l’économie chinoise. Il risque de provoquer une fuite des capitaux étrangers et freiner les investisseurs souhaitant s'installer en Chine. Des investisseurs tentés de vendre leurs actifs en yuan pour se porter vers d'autres marchés plus stables.

    Pour rappel, plus de 500 milliards de dollars ont quitté la Chine en 2015 à cause de l'affaiblissement du yuan face au dollar. Autres conséquences ; les produits importés couteront plus cher, comme le pétrole que la Chine achète en grande quantité à ses partenaires étrangers. La baisse du yuan alourdit également le fardeau de la dette des entreprises chinoises fortement endettés en dollars.

    Par ailleurs, la dévaluation du yuan ne peut pas être l’unique arme dans la guerre commerciale qui oppose la Chine aux États-Unis : à chaque fois que la monnaie chinoise recule par rapport au billet vert, Donald Trump peut répondre par une augmentation des tarifs douaniers. La Chine n’a donc aucun intérêt à entrer dans une telle spirale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.