GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    L'économie américaine montre des signes de faiblesse

    media Le patron de la Fed, Jerome Powell, en conférence de presse, le 31 juillet 2019 à Washington. (Image d'illustration) REUTERS/Sarah Silbiger

    À la veille d'un discours très attendu du patron de la Banque centrale américaine, Jerome Powell, ce vendredi 23 août, l'économie américaine accumule les signes de faiblesse. Pour la troisième fois depuis la mi-août et la deuxième fois en moins d'une semaine, la courbe des taux obligataires américains s'est inversée ce jeudi. Un phénomène qui, depuis quarante ans, est annonciateur de récession aux États-Unis.

    Le taux des bons du Trésor américain sur 10 ans a de nouveau plongé sous le niveau des taux à deux ans. Que la dette américaine à court terme soit considérée, même momentanément, comme plus risquée que la dette à long terme indique une défiance des investisseurs dans l'avenir proche de l'économie américaine.

    Les cinq fois où elle s'est exprimée au cours des quarante dernières années, cette inversion des taux s'est traduite quelques mois plus tard par une récession aux États-Unis.

    On comprend que Donald Trump, déjà en campagne électorale, réclame toujours plus fort un nouvel assouplissement monétaire au patron de la Banque centrale, la Fed.

    L'inversion des taux a certes moins de sens qu'il y a 13 ans, avant la crise de 2008. L'inflation, forte à l'époque, est inexistante actuellement. Mais si l'emploi et la consommation se portent encore très bien aux États-Unis, les signes de faiblesse se multiplient de la part de l'économie américaine.

    Les conflits commerciaux prolongés ont fait chuter l'investissement des entreprises. Ce jeudi, l'activité manufacturière du mois d'août a décliné pour la première fois depuis près de dix ans.

    ► À lire aussi : Le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.