GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    États-Unis: les banquiers centraux au rendez-vous de Jackson Hole

    media C'est dans le cadre magnifique de la vallée de Jackson Hole que les argentiers de la planète évoqueront une fois de plus les enjeux des politiques monétaires dans le monde. Wikipedia Commons/Jon Sullivan

    Comme chaque été, les banquiers centraux se donnent rendez vous pour trois jours à Jackson Hole, dans l’État du Wyoming, dans l’ouest des États-Unis. Seront présents aussi des économistes et des représentants des marchés financier. Au centre des débats : les incertitudes mondiales et les critiques de Donald Trump sur la politique de la Banque centrale américaine.

    Le discours du patron de la Fed, la Réserve fédérale américaine, est particulièrement attendu. Jerome Powell devra défendre sa politique et répondre aux attaques de Donald Trump, qui estime que la Fed ne baisse pas assez ses taux d’intérêt.

    Une récession ne fait plus de doute

    La Fed l'a pourtant fait, en raison, notamment, d'un chômage très bas ; mais la conjoncture ralentit, car les entreprises investissent peu, inquiètes de la guerre commerciale avec la Chine. Une récession ne fait plus de doute, la question est de savoir quand va-t-elle s'installer ?

    Les craintes pèsent, également, de l’autre côté de l’Atlantique. En Europe, de nombreux voyants sont au rouge : des taux d'intérêt négatifs, le Brexit au Royaume-Uni, la contraction de la croissance en Allemagne et la crise politique en Italie, qui fragilise l’euro.

    Lagarde très attendue

    Sur ce point, la présence de Christine Lagarde, qui doit prendre ses fonctions le 1er novembre, à la tête de la BCE, la Banque centrale européenne, est très attendue.

    Elle n'est pas issue du sérail des banquiers centraux. Christine Lagarde aura-t-elle la même force de conviction que son prédécesseur, Mario Draghi, pour soutenir une économie européenne en berne ?

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.