GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Venezuela: remise en liberté du vice-président du Parlement
    Economie

    États-Unis: Trump réagit avec fureur au discours du président de la Fed

    media Donald Trump est déçu, semble-t-il, par le discours de Jerome Powell, dont il attendait un plus franc soutien à l'économie américaine. REUTERS/Carlos Barria

    Le président américain s'en prend par tweet interposé au président de la Fed, la Banque centrale des États-Unis. Donald Trump est déçu, semble-t-il, par le discours de Jerome Powell, dont il attendait un plus franc soutien à l'économie américaine.

    «Comme d'habitude la Fed n'a rien fait ! Jay Powell serait-il un ennemi pire que le président Xi ? », tweete un Donald Trump furieux après le patron de la Réserve fédérale américaine, qu'il a pourtant choisi à ce poste.

    Le président américain attendait un signal très clair que la Fed allait baisser ses taux d'intérêt en septembre. L'activité économique américaine montrant des signes de faiblesse.

    Mais Jerome Powell s'est contenté de promettre que la Fed allait continuer de soutenir l'expansion de l'économie américaine qui ne se portait pas si mal. Sans précisions ni sur l'ampleur de cette baisse du coût du crédit ni sur sa durée.

    Le grand argentier s'est aussi fendu d'un commentaire sur le fait que la Fed ne pouvait pas, à elle seule, régler tous les problèmes. En particulier les « conflits commerciaux » qui ont causé, a estimé Jerome Powell, une « détérioration de la croissance mondiale ».

    Cette allusion à la guerre des taxes menée par Donald Trump à ses partenaires chinois ou européens n'a pas dû plaire à l'hôte de la Maison Blanche.

    À lire aussi : Le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.