GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    La BCE soutient la croissance et annonce de nouvelles baisses des taux

    media Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, lors de la réunion du Conseil des gouverneurs qui s'est tenue à Francfort, ce jeudi 12 septembre 2019. REUTERS/Ralph Orlowski

    La Banque centrale européenne confirme son engagement en faveur de la croissance économique. Les risques de récession restent faibles, estime-t-elle, mais ils sont en augmentation. D'où une série de mesures attendues pour soutenir l'activité économique.

    Les taux directeurs de la Banque centrale européenne sont déjà au plus bas depuis trois ans. Ils le seront encore davantage, en tout cas l'un d'entre eux. Celui qui concerne les dépôts excédentaires que les banques conservent au sein de la BCE : déjà négatif à moins 0,40 %, il est abaissé à moins 0,50 %. Une manière d'inciter les banques à ne pas laisser reposer cette manne et à prêter, que ce soit aux entreprises ou aux particuliers.

    La Banque centrale européenne fait en parallèle un geste envers les établissements financiers qui pâtissent de ces taux négatifs. Une partie de leurs liquidités en sera donc exemptée.

    Par ailleurs, les banques bénéficieront d'une nouvelle série de prêts géants à un taux très avantageux, à condition qu'elles s'engagent à leur tour à prêter.

    Menace d'un Brexit sans accord

    Autre geste, cette fois en direction des États : la BCE va reprendre ses achats de dette, publique et privée

    Toutes ces mesures ont pour objectif de soutenir la croissance des pays de la zone euro et de stabiliser l'inflation. Le tout dans un contexte déjà morose, et que, selon Mario Draghi, dont c'était le dernier jour à la tête de la BCE, la perspective grandissante d'un Brexit sans accord dégrade encore davantage.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.