GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le modèle économique de Facebook et Google est une «menace» pour les «droits humains», selon Amnesty
    • Séisme de magnitude 6,1 dans le nord-ouest du Laos
    Economie

    Vin français, whisky écossais...: les sanctions américaines entrent en vigueur

    media Un échantillon de quelques vins français. Du Château Beausejour, Château Cannon et du St Émilion. Tim Graham/Gettyimages

    Près de 7,5 milliards de dollars (6,8milliards d'euros) d'importations européennes se voient infliger des sanctions douanières par les États-Unis à partir du 18 octobre.

    Ces sanctions douanières américaines sont le fruit d'un long conflit entre Airbus et Boeing. Il y a 15 ans, les États-Unis accusaient plusieurs pays de l'Union européenne d'accorder des subventions illégales à l'avionneur européen. Les surtaxes sont devenues monnaies courantes depuis l'accession de Donald Trump à la Maison Blanche, mais cette fois, Washington a le feu vert de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

    Ces taxes ne sont pas nécessairement imposées sur les produits d'Airbus. Avec des taxes à 10%, les avions ne seront pas les plus affectés, avec les échanges de pièces détachées. Taxer davantage l'aéronautique pourrait s'avérer contre-productif pour les Etats-Unis.

    Sanctionner pour mieux négocier

    Les produits agricoles paieront donc le prix de la bataille des géants avec des taxes à 25% pour le vin français, les fromages italiens et français, ou encore l'huile d'olive espagnole.

    Un syndicat agricole ibérique s'insurge de représailles jugées injustes. L'huile d'olive en vrac ne sera certes pas concernée, mais cela signifie des postes de travail en moins et 20% à 50% de moins sur le prix de vente. L'industrie du whisky écossais est également inquiète, car les États-unis représentant son marché le plus important et le plus rémunérateur.

    Quant aux viticulteurs hexagonaux, ils s'estiment piégés et ont le sentiment d’être les victimes collatérales d’un conflit qui les dépasse. Bernard Farges est le président de la Confédération CNAOC, qui regroupe les 17 principales régions viticoles françaises à appellation.

    « C'est une très lourde injustice et ce n'est pas la première fois que le vin est victime de ce type d'injustice puisqu'en cinq ans, c'est la deuxième fois, après un conflit entre l'Europe et la Chine sur les panneaux photovoltaïques. Le vin européen et français particulièrement avait été mis à l'index par la Chine avec de graves conséquences sur le commerce pendant quelques mois. Une nouvelle fois, sur un sujet qui n'est pas le sujet du vin, nous sommes des victimes collatérales d'un conflit qui n'est pas le nôtre. Ces taxes sont inacceptables. et les effets sont assez directs depuis que cela a été annoncé par les Américains : des annulations de commandes dans chacune des régions viticoles qui exportent de France vers les États-Unis. »

    Les Européens appellent à la discussion. Selon un spécialiste, Donald Trump instrumentalise ces sanctions pour mieux négocier un accord commercial. Le président américain doit prendre des décisions sur le dossier automobile d'ici mi-novembre.

    (Ré)écoutez : L'OMC autorise Washington à imposer des sanctions aux produits européens

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.