GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Poutine souhaite un «dialogue constructif» avec Boris Johnson (Kremlin)
    • Brexit: le Royaume-Uni ne doit pas devenir «un concurrent déloyal» indique Emmanuel Macron
    • Victoire électorale de Boris Johnson: «Le temps de la clarté est venu», pour le président français Emmanuel Macron
    • France-santé: action du personnel soignant devant l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière pour dénoncer la vétusté du matériel aux urgences
    • Chili: l'ONU dénonce la «répression» des manifestations et de multiples abus
    • Brexit: le délai de négociation de la future relation avec Londres est «très ambitieux», indique Ursula von der Leyen
    • Royaume-Uni: les élections «renforcent le mandat» pour un référendum d'indépendance de l'Ecosse (Première ministre écossaise)
    • Vents violents: un automobiliste a été tué dans les Pyrénées-Atlantiques par un arbre (pompiers)
    • Dictature argentine: la CEDH rejette la demande de suspension de l'extradition de Sandoval (Cour)
    • Présidentielle en Algérie: Abdelmadjid Tebboune élu président avec 58,15% selon l’autorité de régulation des élections
    • Afghanistan: 10 morts dans l'explosion d'une bombe (police)
    • Réforme des retraites: l'«âge d'équilibre» à 64 ans sera bien dans la loi cadre, assure Stanislas Guerini (LaREM)
    • Est de l'Allemagne: un mort et de nombreux blessés dans l'explosion d'un immeuble à Blankenburg
    • France: un homme menaçant des policiers avec une arme blanche a été tué à la Défense (préfecture de police)
    • Angela Merkel promet un «partenariat étroit» à Boris Johnson après sa victoire aux législatives britanniques
    • Victoire de Boris Johnson: à Moscou, on doute d'une amélioration des relations russo-britanniques
    • Italie: le cannabis light (moins de 0,5% de THC) légalisé par le Parlement
    Europe

    Une banque allemande taxe les comptes d'épargne dès le premier centime d'euro

    media Capture d'écran du site de Volksbank Raiffeisenbank Fürstenfeldbruck. Cette banque prélève un taux de -0,5% dès un avoir de 0,01 euro sur tout compte d'épargne au jour le jour (Tagesgeldkonto) ouvert depuis le 1er octobre, indique son site internet. www.vrbank-ffb.de/privatkunden.html

    Un taux d’intérêt négatif dès le premier centime d’euro d’épargne. La Volksbank Raiffeisenbank est la première banque allemande à taxer tous les dépôts. Les comptes courants ne sont pas concernés par cette mesure.

    C’est une première en Allemagne. Une banque coopérative bavaroise, la Volksbank Raiffeisenbank de la ville de Fürstenfeldbruck, près de Munich, va prélever 0,5% sur l’ensemble des nouveaux comptes d’épargne à vue, ouverts depuis le 1er octobre.

    Ce taux d'intérêt négatif signifie que les clients vont payer pour placer leur argent. Autrement dit, si un client dépose 1 000 euros, la banque va lui créditer seulement neuf cent quatre vingt quinze (995) euros.

    ►A lire: Les banques recourent de plus en plus aux taux d'intérêts négatifs

    Environ une banque sur quatre en Allemagne facturait en septembre des taux négatifs aux particuliers à partir d'un certain volume d'épargne. Jusqu’à présent, cette mesure s’appliquait seulement aux clients les plus fortunés, disposant d’une épargne supérieure à 100 000 euros.

    Début novembre, la limite de 100 000 euros avait été franchie pour la première fois lorsque la Volksbank Magdeburg a introduit un taux d'intérêt négatif à partir d'une épargne de 75 000 euros.

    Un phénomène qui s’explique par la baisse du loyer de l’argent. Après la crise de 2008, la BCE, comme les autres Banques centrales, a massivement  baissé son taux, pour relancer le crédit.

    A lire: La BCE soutient la croissance et annonce de nouvelles baisses des taux

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.