GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Février
Jeudi 14 Février
Vendredi 15 Février
Samedi 16 Février
Aujourd'hui
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le philosophe Alain Finkielkraut insulté par des «gilets jaunes»: ouverture d'une enquête par le parquet de Paris
    • Syrie: les Kurdes ne doivent pas être sacrifiés, avertit la ministre française des Armées, Florence Parly (Le Parisien)
    • Bangladesh: l'incendie situé dans un bidonville de la ville portuaire de Chittagong fait neuf morts (police)
    • La Suède a annoncé le rappel de son ambassadeur au Guatemala (communiqué)
    • Syrie: Donald Trump demande aux Européens de rapatrier leurs jihadistes prisonniers

    Claire Raynaud auteur du livre «La mort m'attendra», sur le footballeur Ndaye Mulamba

    Christophe Boisbouvier.

    «La mort m’attendra», un titre qui en dit long sur la vie tragique du footballeur Ndaye Mulamba, dont c’est la biographie. Ndaye Mulamba, joueur vedette des Léopards du Zaïre dans les années 70, qui a vu sa carrière, et surtout sa vie, brisées par le régime du président Mobutu. Un livre qui commence de manière un peu fantastique, à Luluabourg, dans la province du Kasaï occidental, avec l’arrivée du Mutumbula. Christophe Paget a rencontré Claire Raynaud, l'auteur de ce livre. Et il lui a d'abord demandé ce qu'était ce Mutumbula.

    «La mort m’attendra», la biographie du footballeur Ndaye Mulamba, est parue aux éditions Calmann-Levy.

     

     

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.