GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Nous souhaitons que les autorités iraniennes se montrent transparentes dans ce dossier et agissent sans délai pour mettre fin à cette situation inacceptable», a déclaré Agnès Von Der Mühll, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'un point de presse électronique ce mercredi après la révélation dans la presse de cette arrestation, survenue en juin dernier. Roland Marchal, chercheur à l'Institut d'études politiques, est un collègue de Fariba Adelkhah, une Franco-Iranienne directrice de recherche au centre de recherches internationales de Sciences Po à Paris. Tous deux devaient se retrouver en Iran et ont été arrêtés au printemps par les Gardiens de la révolution islamique, lesquels évoquent des soupçons d'espionnage.

    Un « Guide » bien déroutant

    Jean-Baptiste Placca Aurelia Blanc

    Vous avez sans doute eu écho, cette semaine, de la déclaration du colonel Kadhafi, en visite à Rome, chez son ami Berlusconi, à propos de l’immigration africaine qui transiterait par la Libye. Pour la stopper, il demande à l’Union européenne cinq milliards de dollars. Par an ! Et de préciser que c’est le prix à payer, si l’Europe ne veut pas devenir… noire !

    Auparavant, il avait suggéré que l’Europe devait se convertir à l’Islam, le meilleur moyen d’y parvenir rapidement étant de faire adhérer la Turquie à l’Union européenne. Moncef Jaziri, professeur de sciences politiques à l’Université de Lausanne, parle d’une mise en scène. L’occasion, dit-il, pour Kadhafi d’exprimer un des slogans qui sont les siens depuis 1969. Plus sévère, Ghaleb Bencheikh, président de la Conférence mondiale des religions pour la paix parle d’une « sortie gratuite » du guide libyen.

    Quant à la presse occidentale, elle a, dans son ensemble, préféré banaliser les déclarations du colonel, en insistant sur le fait que Kadhafi est coutumier de ces sorties tonitruantes, et tout le temps dans la provocation.

    Il n’empêche. L’Afrique ne peut que vivre mal les déclarations du dirigeant de la Grande Jamahiriya. Dans leurs pires sous-entendus, les hommes politiques européens, même d’extrême-droite, se gardent bien de dire que leur continent court le risque de devenir noir. Car les associations antiracistes et les mouvements de défense des droits de l’homme les assigneraient aussitôt en justice et les feraient condamner pour propos racistes.

    Que se passe-t-il, lorsque celui qui parle n’est autre que l’homme qui s’est proclamé roi des rois africains et caresse le rêve de diriger les Etats-Unis d’Afrique ? Certains vous diront que l’on n’est jamais trahi que par les siens. C’est d’autant plus triste que, dans l’esprit du colonel, la perspective de devenir… noire serait, pour l’Europe, une idée bien plus terrifiante que le risque d’être islamisée. La menace atomique !

    Il y a à peine deux ans, le colonel Kadhafi, en visite à Paris, demandaient aux Africains de venir chez lui, parce qu’ils étaient maltraités en France. Au même moment, des Maliens et des Nigériens, refoulés de Libye, se plaignaient d’avoir été violentés et dépouillés de leurs biens à Tripoli. S’il leur est impossible de s’installer en Libye, comme il serait déroutant que ce soit le « Guide » qui aide l’Europe à les empêcher de fuir la misère !
     

    • Côte d'Ivoire 2020 : lucidité préventive

      Côte d'Ivoire 2020 : lucidité préventive

      Vous revenez, ce matin, sur une interview qui a été diffusée jeudi 26 septembre, sur RFI, et dont les effets, selon vous, ont pu être éclipsés par la disparition de Jacques …

    • D'un côté le meilleur, le grotesque et le pire de l'autre

      D'un côté le meilleur, le grotesque et le pire de l'autre

      Il n’existe pas de virus africain de la contestation systématique des résultats électoraux. Il suffit d'un minimum de transparence et de crédibilité pour que le verdict …

    • L’interminable gestion de monsieur Hayatou à la tête de la CAF

      L’interminable gestion de monsieur Hayatou à la tête de la CAF

      Trônant, depuis trois décennies à la tête de la Confédération africaine de football (CAF), ce Camerounais a si peu songé à la relève qu’il brigue à nouveau sa propre …

    • Littérature: Cheikh Hamidou Kane et la démocratie en Afrique

      Littérature: Cheikh Hamidou Kane et la démocratie en Afrique

      Pour le dernier exercice de cette année 2016 nous devions parler avec Jean-Baptiste Placca des pays qui portent les espérances du continent en matière de démocratie et …

    • AfricSearch, une belle idée

      AfricSearch, une belle idée

      Ce jeudi 15 septembre, à Abidjan, AfricSearch, cabinet de recrutement et de conseil en ressources humaines, a célébré le vingtième anniversaire de sa création. L’événement, …

    • Le tigre ne parle pas de sa tigritude

      Le tigre ne parle pas de sa tigritude

      Paris, Bamako… ces capitales, dévastées par les jihadistes, mettent à mal le slogan« islam = religion de paix ».

    • Guinée: retour à la case départ

      Guinée: retour à la case départ

      La victoire du président guinéen sortant est quelque peu dépréciée par les réserves des observateurs. Pire, elle ne résout rien, quant au climat politique, plus tendu …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.