Burkina Faso : Le Centre agricole polyvalent de Matourkou - RFI

 

  1. 21:10 TU Accents d'Europe
  2. 21:30 TU Journal
  3. 21:33 TU Danse des mots
  4. 22:00 TU Sessions d'information
  5. 22:30 TU Sessions d'information
  6. 23:00 TU Journal
  7. 23:10 TU Autour de la question
  8. 23:30 TU Journal
  9. 23:33 TU Autour de la question
  10. 21:10 TU Accents d'Europe
  11. 21:30 TU Journal
  12. 21:33 TU Danse des mots
  13. 22:00 TU Sessions d'information
  14. 22:30 TU Sessions d'information
  15. 23:00 TU Journal
  16. 23:10 TU Autour de la question
  17. 23:30 TU Journal
  1. 21:10 TU Radio foot internationale
  2. 21:30 TU Journal
  3. 21:33 TU Radio foot internationale
  4. 22:00 TU Sessions d'information
  5. 22:30 TU Sessions d'information
  6. 23:00 TU Journal
  7. 23:10 TU Vous m'en direz des nouvelles !
  8. 23:30 TU Journal

Dernières infos

  • La justice espagnole ordonne la remise en liberté des parents d'Ashya King (source judiciaire)
  • Selon le service de surveillance SITE, l'Etat islamique a diffusé une vidéo montrant la décapitation du journaliste américain Steven Sotloff
  • Mort de Clément Méric : le principal suspect libéré sous contrôle judiciaire
  • France : l'objectif de réaliser 21 milliards d'économies en 2015 revu à la baisse du fait de la faible inflation (Michel Sapin)
fermer

Le coq chante

Burkina Faso : Le Centre agricole polyvalent de Matourkou

Sayouba Traoré
Burkina Faso : Le Centre agricole polyvalent de Matourkou
 

Le Centre agricole polyvalent de Matourkou, à une dizaine de kilomètres de la ville de Bobo-Dioulasso, dans l’Ouest du Burkina Faso. Créé en 1963, le CAP de Matourkou occupe un périmètre de 1 400 hectares. Il a pour mission de fournir des agents formés aux techniques agricoles.

Depuis sa création, le CAP de Matourkou a formé plus de 4 000 personnes. Cette formation comprend des cours théoriques en salle de classe, des expérimentations dans les champs, et des visites de terrain afin que chacun puisse découvrir les différentes zones agro-écologiques du pays. Il s’agit de former des agents pour encadrer les producteurs et également de former des gens qui veulent s’installer à leur compte.

Invités :
- Anicet Georges Ouédraogo, directeur général
- Kagembèga Maliki, directeur administratif et financier
- Docteur Bienvenu Zonou, directeur de la Formation
- Amadou Dao, ingénieur agro-machiniste, premier responsable de la Production
- Koné Cheik Oumar, responsable des Travaux Pratiques.

 

Une erreur est survenue lors de l'envoi du mail...
Le mail a bien été envoyé

RFI dernières éditions

Commentaires

 
Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.