GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le programme balistique de l'Iran «ne regarde pas» la France (responsable iranien)
    • Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri est à Paris (source proche)
    • COP23: la communauté internationale s'accorde pour évaluer en 2018 ses émissions de CO2

    1. Serons-nous des homo-sapiens-technologicus ?

    Caroline Lachowsky reçoit Michel Puech pour tenter de répondre à la question : Serons-nous des homo sapiens technologicus ?

    La technologie évolue vite, très vite. De nouveaux moyens de communication apparaissent sans cesse, on utilise l’information autrement, la culture en devient différente. Mais comment notre espèce peut-elle s’adapter à ces transformations ? Suffit-il d’évoluer et d’apprendre à utiliser les nouvelles technologies ? Ou devons-nous aussi ré-apprendre à être sapiens, sages pour mieux profiter du progrès ? C’est sur cette voie que nous emmène notre invité Michel Puech, philosophe des sciences et auteur de « Homo sapiens technologicus », paru en 2008 aux éditions Le Pommier.

    pour lire les livres de michel puech en ligne

    Prochaine émission

    Quoi de neuf dans l'invisible ?

     Quoi de neuf dans l'invisible ?
    Nos invités du jour, Michel Cassé, Jean-Claude Carrière et Jean Audouze, s'interrogeront autour de la question suivante : "Quoi de neuf dans l'invisible ?"
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.