GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 24 Mai
Jeudi 25 Mai
Vendredi 26 Mai
Samedi 27 Mai
Aujourd'hui
Lundi 29 Mai
Mardi 30 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    L’école du village de Batonou a les pieds dans l’eau (rediffusion)

    Dix-huit pays sont touchés par les inondations exceptionnelles qui frappent l’Afrique d’est en ouest. Au Togo, 24 personnes ont péri et une centaine d’autres ont été blessées ; il y a 11 000 personnes déplacées et autant de sans abris (plus de 42 000 cases ont été détruites).

     

    Des milliers d’hectares de culture totalement ravagés, des ouvrages d’art inutilisables ou à reconstruire, pour l’avenir cela signifie récoltes compromises et importants dégâts causés aux infrastructures, notamment routières. Et l’on estime à 307 le nombre d’écoles détruites.

    Dans ces conditions, on ne peut envisager de rentrée scolaire. Village frontière, Batonou est également situé sur le fleuve Mono, cours d’eau qui est la frontière naturelle entre le Togo et le Bénin. Une position géographique qui signifie enclavement du village et impuissance des villageois devant le courroux des eaux. Pourtant, les habitants de Batonou tiennent à leur école.
     

    Invités :

    - Delali Akpalo, administratrice du programme Education de base, Unicef Togo.

    - Fataou Salami, administrateur du programme Eau et assainissement, Unicef Togo.

    - Gali Koffi, enseignant, directeur adjoint de l’école primaire de Batonou

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.