GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le procès en Belgique de Salah Abdeslam a été reporté au 5 février 2018 (tribunal de Bruxelles)
    • Afghanistan: attaque en cours contre un centre d'entraînement militaire à Kaboul (ministère)
    • L'aviation israélienne bombarde des positions du Hamas à Gaza après des tirs de roquettes sur le sud d'Israël (armée)
    • L'électricité a été rétablie à l'aéroport d'Atlanta, aux Etats-Unis, après une panne géante (aéroport)

    Niger : le violet de Galmi

    Sayouba Traoré.

    On dit du violet de Galmi qu’il est le plus célèbre des oignons ouest-africains. Dans la vallée de la Maggia, dans la région de l’Ader au Niger (à 500 kilomètres de Niamey sur la route nationale N°1), on cultive des oignons depuis plusieurs siècles, à cause de la présence de terres riches et de nappes phréatiques permettant l’irrigation en saison sèche. En 1965, l’Institut français de recherche en agronomie tropicale (Irat) lance un programme de sélection variétale à partir de souches d’oignons de la vallée de la Maggia. Et en 1975, cela aboutit au violet de Galmi.

    Explications avec Moumouni Dagna, docteur en développement rural, ingénieur agroéconomiste qui travaille à la direction ces études et de la programmation au ministère de l'Agriculture et de l'Elevage à Niamey.  

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.